ES-Infos

Newsletter de l’Économie Sociale

Découvrez chaque mois l’actualité de l’économie sociale

Gérer vos abonnements
Télécharger l'ES-Info
(PDF – 233.9 ko)
<< Retour au sommaire

Novembre 2013 - n°104

Actu des entreprises

ALIMENTATION DURABLE

Ceinture Aliment-Terre Liégeoise

Les problèmes qu’engendre l’agriculture intensive sont nombreux : pollutions, perte de qualité des aliments, surendettement des fermiers, etc. Pour y faire face, de nombreux projets ont vu le jour ces dernières années, notamment autour de Liège, avec comme objectif de favoriser les circuits courts entre producteurs et consommateurs et une agriculture durable et locale.

C’est pour donner un souffle nouveau à ces projets que plusieurs partenaires liégeois se sont réunis au sein de la « Ceinture alimentaire liégeoise ». Parmi eux : Barricade, Ages, ExposantD, le Groupe d’Action Locale « Pays des Condruses », Propage-s, Liège en transition, Point Ferme et SAW-B.

Le projet, qui a vu le jour en 2012, souhaite accompagner et structurer les projets déjà existants mais aussi favoriser la création de nouvelles initiatives. Il s’agira de créer des chainons manquant entre les projets, de mutualiser les outils, de travailler sur des innovations techniques, etc.

Les partenaires de la « ceinture aliment-terre liégeoise » veulent, plus largement que la part locale des biens alimentaires consommés en Province de Liège grandisse de manière significative dans les années qui viennent. Il s’agit donc de bien connaître les besoins du secteur et de se donner les moyens d’y répondre. Comment ? En mobilisant un maximum de consommateurs, producteurs, distributeurs autour du projet pour ensemble, mener la réflexion et réaliser un plan d’action concret.

C’est avec cet objectif que la « Ceinture aliment-terre liégeoise » organise les 5 et 6 novembre prochains une soirée de lancement et un forum ouvert. Deux moments qui seront l’occasion de découvrir cette initiative citoyenne, rencontrer des acteurs engagés et partager ses idées, envies et ressources autour des enjeux d’une alimentation locale soutenable et conviviale.

Plus d’infos : Site : http://www.catl.be/

FINANCE SOLIDAIRE

100.000 signatures pour scinder les métiers bancaires

Le Réseau Financement Alternatif (RFA), FairFin et le collectif Roosevelt.be lancent un appel citoyen pour une séparation totale des métiers bancaires. Les 3 associations espèrent réunir 100.000 signatures. Cette campagne nationale a été lancée en réaction à l’annonce du ministre des Finances, Koen Geens (CD&V), d’une proposition de loi pour réformer les banques, attendue d’ici la fin de l’année.

Malgré les promesses de régulation financière après la crise de 2008, les banques sont toujours autorisées à spéculer avec l’argent du contribuable. « 5 ans après les sauvetages de Dexia, Fortis et d’autres, on n’a toujours pas pris les mesures pour éviter que ça recommence. Les banques sont toujours autorisées à spéculer avec notre épargne et, si elles prennent trop de risque, on devra encore les renflouer avec nos impôts. Ça suffit ! Il est temps de réguler sérieusement les banques, en commençant par la scission entre banques de dépôt et banques d’affaires », souligne Bernard Bayot, Directeur du Réseau Financement Alternatif.

La crise bancaire actuelle trouve son origine dans le fait que, depuis les années quatre-vingt, les autorités se sont mises à tolérer et parfois même à encourager les banques à se lancer dans la spéculation financière. Avant cette période, il existait pourtant, en Belgique et dans beaucoup d’autres pays, une stricte séparation entre les banques de dépôts et les banques d’affaires, limitant les activités spéculatives à ces dernières. Cette séparation fut graduellement éliminée et les banques se sont lancées dans des activités de plus en plus risquées. En cas de crise, comme celle de 2008, les états se retrouvent alors contraints d’injecter de l’argent public dans le système financier pour éviter les crises de liquidité ou les faillites bancaires.

Avec cette pétition, les collectifs veulent faire sortir la finance du débat d’experts, qu’ils jugent trop fortement infléchi par les conseils des lobbies bancaires. Ils rejettent les arguments avancés par ces derniers, tels que l’élévation des prix des crédits ou les pertes d’emploi dans le secteur.

Plus d’infos : Site : http://www.scinderlesbanques.be/ - Page Facebook

ALTERNATIVE CITOYENNE

Une nouvelle boutique pour consommer autrement

Ce samedi 9 novembre 2013, le réseau "De Bouche à Oreille" inaugurera, à quelques kilomètres d’Eupen, « Caract’R », sa nouvelle boutique alternative citoyenne.

A l’intersection de l’économie sociale et de l’éducation permanente, ce projet rassemblera, dans un seul et même lieu, de nombreuses alternatives pour « consommer autrement » : des articles de récup’, un service de retouches, de l’alimentation saine et locale, des jeux coopératifs, des ateliers créatifs et diverses animations. Une manière pour ce réseau de réunir les différents secteurs d’activité de ses membres, à savoir les 3R, la Goutte d’Eau, Li Cramignon, Education à la Paix et BAO-Jeunesse.

L’objectif de ce nouvel espace de vente est multiple : offrir au public des alternatives de consommation durable à un prix juste, sensibiliser le public, créer des emplois locaux et contribuer à l’insertion socio-professionnelle de travailleurs précarisés sur le marché du travail.

Plus d’infos : adresse de la boutique Carac’R : rue Mitoyenne 220F, à Herbesthal-Lontzen - Courriel : secretariat@dbao.be – Tél. : 087/44.65.05 - Site : http://www.dbao.be/

MISE A L’HONNEUR

Prix Entrepri’Santé

C’est ce 17 octobre que se déroulait à Liège la soirée de gala du Grand Prix Wallon de l’Entrepreneuriat (GPWE). Celui-ci met en valeur des modèles de réussite pour susciter le goût d’entreprendre en Wallonie. Diverses catégories et thématiques transversales se sont ainsi vues récompensées : « Jeunes entrepreneurs », starter en « Croissance », « Prix de la Femme Entrepreneure », ou encore « Prix du Développement Durable ».

Cette année, une initiative nouvelle était proposée dans le cadre de la semaine « Anti stress », afin de mettre en évidence l’importance de la santé des travailleurs dans l’entreprise. Le prix Entrepri’Santé récompensait une entreprise développant un projet spécifique et innovant en matière de santé psychologique des travailleurs. Le projet devait proposer des réalisations concrètes contribuant au bien être des collaborateurs au sein de l’entreprise.

C’est l’entreprise BRILLO, société coopérative à finalité sociale (scrlfs) située à Auvelais, qui a remporté ce prix de 10.000 euros. Son projet met l’accent sur l’environnement du travail, notamment par l’acquisition de matériel de jardinage ergonomique et moins polluant (sur le plan sonore et olfactif). Ce qui entraîne, lors de son utilisation, moins de fatigue physique et psychologique chez le travailleur, moins de tension nerveuse et, in fine, moins de stress.

A signaler aussi le double lauréat (« Jeunes entreprises » et « Développement durable »), Olivier Beghin, dont la société, IsoHemp (Namur), est spécialisée dans la production et la commercialisation d’isolants écologiques et durables constitués à base de chanvre, produit naturel et entièrement recyclable.

Plus d’infos  : Portail de la Wallonie – Site : http://www.wallonie.be/fr/actualites/grand-prix-wallon-de-lentrepreneuriat-les-laureats

MEDIAS

Apporter des solutions et de l’espoir dans les médias

"Les médias ne sont porteurs que de mauvaises nouvelles !". C’est sur base de ce constat qu’est née l’ONG française « Reporters d’espoir » en 2003. En dix ans, elle a réussi à s’allier avec les plus grands médias de l’hexagone pour qu’ils diffusent régulièrement des informations sur des initiatives qui donnent envie d’agir.

Depuis quelques mois, l’ONG a commencé à faire des petits en Belgique. Et c’est RTL qui a, la première, emboité le pas à travers deux actions. L’une en télévision pendant une semaine au mois de septembre. « RTL solution » consistait en 7 capsules diffusées à la fin du journal télévisé de 13h, dont l’une d’entre elles abordait les coopératives éoliennes. L’autre action est intitulée « bonne nouvelle ». Il s’agit d’une chronique radio quotidienne, le matin, sur Bel-RTL.

L’ONG souhaite aujourd’hui toucher d’autres médias belges, en télévision, en radio, en presse écrite, etc. L’objectif est de mettre en avant toujours plus d’initiatives portées par des hommes et des femmes qui souhaitent faire « bouger les choses ». Pour réaliser ces informations constructives, ils puisent notamment dans une base de données à laquelle ils invitent tous les acteurs qui le souhaitent à s’inscrire. A vos plumes…

Plus d’infos  : Reporters d’espoir - Site : http://www.reportersdespoirs.org – Programmes en Belgique

Une newsletter publiée par SAW-B avec le soutien de la Wallonie