Notre site va connaître un coup de frais. A découvrir bientôt !

ES-Infos

Newsletter de l’Économie Sociale

Découvrez chaque mois l’actualité de l’économie sociale

Gérer vos abonnements

ES-infos 87 - Mars 2012


Actu du secteur

AIDES D’ETAT
Le secteur du réemploi s’empare de cet enjeu européen

La règlementation européenne sur les aides d’Etat pose de nombreuses questions aux différents acteurs du secteur de l’économie sociale. En effet, beaucoup d’entreprises d’économie sociale perçoivent des aides publiques, plus ou moins importantes et sous diverses formes. Des aides que, par principe, l’Europe juge incompatibles avec le marché intérieur et la libre concurrence. Cependant, la législation prévoit des exceptions : plafonds de cumul admissibles, exemptions sous certaines conditions et la possibilité du mandatement. Etre mandaté par un pouvoir public signifie être choisi pour réaliser une mission d’intérêt général. RESSOURCES, la fédération des entreprises d’économie sociale actives dans la réduction des déchets, s’est penchée sur la question.

A partir de l’expertise engrangée, RESSOURCES a opté pour soutenir le mandatement pour ses activités. Les services offerts par les entreprises de réutilisation relèvent, en effet, à de nombreux égards, de l’intérêt général. Dans une communication sur le sujet, RESSOURCES explique qu’elle est intervenue auprès des régions, de Bruxelles-Capitale et de Wallonie, pour obtenir la reconnaissance en tant que services d’intérêt économique général (SIEG). Dans chacune des deux régions, la fédération a demandé que cette reconnaissance soit inscrite dans les projets de décret et d’ordonnance déchets. Des textes en cours d’adoption, les mentions requises y ont été intégrées. A suivre donc.

Plus d’infos : RESSOURCES – Tél. : 081/39.07.10 – Courriel : info@res-sources.be – Site : http://www.res-sources.be


AGRICULTURE
Projet Terre-en-vue

Les terres agricoles encore libres se font rares et difficilement accessibles pour les petits agriculteurs. Plusieurs raisons l’expliquent. Ainsi, les aides agricoles ne sont plus liées au volume produit mais aux hectares produits. Cela a, entre autre, engendré une forte spéculation sur les terres et une pression sur le foncier. Par ailleurs, aucun organisme n’accompagne les nouveaux agriculteurs qui souhaitent s’installer. Sur base de ces constats, une cinquantaine de membres de la plateforme de soutien à l’agriculture paysanne ont décidé de lancé le projet « Terre-en-vue ».

Fondée en association fin 2011, Terre-en-vue vise à permettre l’accès à la terre à un maximum de projets agroécologiques. En pratique, il s’agit de retirer les terres agricoles du marché afin qu’elles redeviennent des biens communs. Pour ce faire, les porteurs de Terre-en-vue ont imaginé une coopérative foncière pour récolter l’épargne et acquérir des terres. Ils pensent également à une fondation pour collecter des fonds et des legs. L’association vient de signer son premier acte d’achat. Des terres mises à disposition d’agriculteurs via location, sur base de critères comme le développement d’une agriculture orientée vers les marchés locaux, respectueuse de l’environnement, socialement soutenable, qui permet un revenu décent, etc.

Plus d’infos : Terre en vue – Courriel : info@terre-en-vue.be – Site : http://www.terre-en-vue.be


FINANCE ETHIQUE
Signez la pétition « mon argent propre ! »

Lancée par le Réseau Financement Alternatif (RFA) courant du dernier trimestre 2011, la pétition « mon argent propre ! » a déjà recueilli près de 1500 signatures. Les signataires invitent leur banque à utiliser leur épargne finance à des fins vertueuses. De manière plus large, l’action revendique une plus grande transparence du système bancaire. Aujourd’hui, les banques n’ont aucun devoir d’informer leurs clients quant à l’utilisation de leur épargne. La pétition interpellera le secteur bancaire sur la question. Elle sera envoyée à toutes les banques désignées par les signataires, accompagnée de recommandations. Ces recommandations et les réponses reçues de la part du secteur seront ensuite relayées auprès des politiques. Le Réseau présentera les résultats de l’action à l’occasion de ses 25 ans, le 7 octobre 2012. La pétition est disponible en ligne sur le site de RFA et en version papier dans le magazine Financité.

Plus d’infos : RFA –Tél. : 02/340.08.60 – Courriel : info@rfa.be – Site : http://www.financite.be


REEMPLOI
Collecte de matériel informatique scolaire : « Cyberclasse » se prolonge

Le projet « Cyberclasse » de la Wallonie vise à équiper des établissements scolaires d’un matériel informatique adapté et performant. Depuis 1999, environ 40 000 ordinateurs ont ainsi été installés dans plus de 3350 écoles. De son côté RESSOURCES, la fédération des acteurs d’économie sociale du réemploi, comprend des membres actifs sur la filière informatique. Deux bonnes raisons de nouer des collaborations pleines de sens. En 2010, la région a signé une convention avec RESSOURCES en vue d’organiser la collecte des ordinateurs déclassés dans les écoles ayant bénéficié du projet « Cyberclasse ». Une fois récupéré dans les écoles, le matériel est, soit réparé et remis en vente seconde main, soit recyclé via des filières de démantèlement spécifiques et adaptées pour un respect maximal de l’environnement. Sept membres de la fédération participent au projet : Rcycl, Sofie, Rappel, Oxfam Solidarité, la Ressourcerie Namuroise, Droit & Devoir et la Ressourcerie Le Carré. Après un an, les résultats positifs entraînent la reconduction de la convention pour une année complémentaire. Qui plus est, 2 entreprises de travail adapté rejoignent le groupe des entreprises partenaires.

Plus d’infos : RESSOURCES – Tél. : 081/39.07.10 – Courriel : info@res-sources.be – Site : http://www.res-sources.be


LOGEMENT
Biloba, une maison communautaire pour migrants âgés

Au départ il y a « E.MM.A », une société coopérative à finalité sociale fondée en 2008, sous le nom acronyme des ses 3 structures fondatrices : Eva vzw, Maison Médicale du Nord et Aksent vzw. Après acquisition d’un bâtiment à Schaerbeek début 2009, les mêmes porteurs constituent l’ASBL « Maison Biloba Huis », chargée de gérer toutes les activités opérationnelles au sein du bâtiment. Des activités à destination des migrants âgés. Différentes par leur taille, leur l’objet, leur public cible, leurs compétences, la diversité des 3 associations initiatrices ancre le projet dans le quartier Brabant. Après de nombreuses démarches auprès des pouvoirs publics, les soutiens ont pu être obtenus pour la rénovation de la maison. Au final, ce seront 15 logements sociaux, avec zones communautaires, qui viendront compléter le centre de rencontre de jour et d’activités. Des travaux qui devraient se finaliser vers début 2014.

Le projet, entièrement bilingue, vise une cohabitation multigénérationnelle, multiculturelle et solidaire, dans le souci du maintien de l’indépendance de chacun. Les moments de vie en commun seront encadrés et dynamisés par des professionnels. Actuellement, le centre de rencontre, déjà en activité depuis 2009, draine une vingtaine de personnes issues du public cible. Un coordinateur de projet viendra bientôt compléter l’équipe des deux animatrices. Les activités intergénérationnelles intègrent la participation active des aidants proches et visent de manière large le bien-être de la personne âgée : réflexion sur la santé, contes, rencontre culinaire, etc. Maison BILOBA Huis s’attache à faire en sorte que les migrants âgés comprennent et emploient le réseau de soins existant et favorise, du coup, un meilleur ancrage dans le quartier.

Plus d’infos : Maison BILOBA Huis et E.MM.A – Tél. : 02/274.01.90 – Courriel : maisonbilobahuis@hotmail.com – Site : http://www.maisonbilobahuis.be


ANNIVERSAIRE
Exaris Intérim fête ses 5 ans

Fruit d’une collaboration entre privé et public, l’agence d’intérim social Exaris vient de fêter ses 5 ans. Les 3 membres fondateurs de cette société coopérative à finalité sociale -Actiris, Daoust SA et Febecoop- ont dressé le bilan positif de ces cinq années d’existence. Le nombre de jeunes mis au travail n’a cessé d’augmenter, pour atteindre la mise à l’emploi cumulée de plus de 1500 jeunes. Des jeunes faiblement qualifiés qui bénéficient d’un encadrement particulier.

Exaris se distingue de l’intérim classique par son action de jobcoaching. L’intérimaire est encadré et conseillé par un jobcoach qui franchit avec lui différentes étapes, comme la préparation et la simulation d’entretiens, la rédaction d’un cv, l’analyse du projet professionnel, la savoir-être, etc.

Plus d’infos : Exaris Intérim – Tél. : 02/220.31.20 – Courriel : info@exaris.be – Site : http://www.exaris.be

Imprimer l’Article
imprimer



Actu politique

EUROPE
Statut européen des associations, fondations et mutuelles

Le 8 février dernier, la Commission européenne a déposé une proposition concernant un statut européen pour les fondations. Le texte, actuellement en discussion au Conseil et au Parlement européens, répond à une revendication de longue date pour offrir un cadre légal aux composantes de l’économie sociale. Dans une interview accordée à la fédération Social Economy Europe, Marc Tarabella, Président de l’Intergroupe économie sociale du Parlement européen, rappelle qu’outre les fondations, « (…) une reconnaissance au niveau européen du statut des mutuelles et des associations est tout aussi importante. » Jusqu’à présent, seules les coopératives bénéficient d’une règlementation européenne. Interrogé en séance de Parlement le 14 février dernier, le commissaire M. Barnier a précisé 3 points sur lesquels la Commission travaille actuellement : le financement, l’encadrement statutaire et la visibilité des activités de l’économie sociale. Concrètement, une 1ère proposition sur le fonds d’investissement solidaire a déjà été déposée par la Commission. Un travail sur les statuts des coopératives et des mutuelles est en cours pour voir de quelle manière on peut améliorer les choses au niveau européen. La Commission réalise, dans ce cadre, une étude sur la situation actuelle des mutuelles. Les résultats constitueront la base de réflexion pour une nouvelle initiative politique. Des réponses qui semblent assez floues au regard des attentes précises des acteurs de l’économie sociale.

Par ailleurs, un rapport sur l’application du règlement sur la société coopérative européenne vient d’être communiqué aux institutions européennes par la Commission. 2012 étant l’année internationale des coopératives, il sera discuté au cours de deux conférences : en avril, avec les organisations professionnelles, et en septembre pendant la présidence de Chypre.

Plus d’infos : Commission européenne – Site : http://ec.europa.euProposition sur les statuts européens des fondations - Compte-rendu de la séance du Parlement du 14 février 2012 – Interview de Marc Tarabella -
Rapport sur l’application du règlement sur le société coopérative européenne


EUROPE
Nouvelle directive DEEE

Le 19 janvier dernier, le Parlement européen a adopté la refonte de la directive relative aux déchets des équipements électriques et électroniques (DEEE). Datant de 2002, le texte initial avait principalement été conçu pour éviter la mise en décharge de ce type d’appareils. La nouvelle directive fixe des objectifs de collecte revus par rapport à l’ancienne. Il s’attache aussi aux obligations pour les commerçants du secteur et tente de mieux contrôler les exportations d’appareils usagers vers des pays hors Europe, aux normes environnementales moins strictes.

Pour RESSOURCES, comme pour Inter-Environnement Wallonie, le texte rate certains enjeux que les secteurs du réemploi et de l’environnement avaient exprimés aux autorités européennes. RESSOURCES regrette que les objectifs de réutilisation n’aient pas pu être séparés de ceux du recyclage. Cependant, afin d’encourager la réutilisation des DEEE, les Etats membres auront l’obligation d’assurer un accès aux points de collecte pour les acteurs de la réutilisation, notamment ceux de l’économie sociale. Actuellement, ils ne sont pas plus de 3-4 ateliers performants, actifs sur cette filière technique et difficile à investir. Un chiffre que RESSOURCES aimerait voir évoluer. Par ailleurs, la fédération du réemploi espère qu’il sera possible de rebondir au moment de la transposition dans la législation des Etats membres. Inter-Environnement reste également mitigé et, si la fédération note des améliorations, il lui semble que les exceptions et délais qu’accorde le texte ne permettent pas de résoudre les problèmes pointés dans la précédente directive.

Plus d’infos : Parlement européen – Site : http://www.europarl.europa.eu/ - Textes de la nouvelle directive DEEE : http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?type=REPORT&reference=A7-2011-0334&language=FR&mode=XML – RESSOURCES – Site : http://www.res-sources.be – Inter-Environnement Wallonie – Site : http://www.iew.be


WALLONIE
Accompagnement individualisé des demandeurs d’emploi

Le Dispositif Intégré d’Insertion Socio Professionnelle (DIISP) a fait place à l’accompagnement individualisé des demandeurs d’emploi (DE) et au dispositif de coopération pour l’insertion. Un projet de décret adopté le 11 janvier dernier au Parlement. Le texte met le Forem au centre du nouveau dispositif. Chargé de sa mise en œuvre, l’office pour l’emploi peut, notamment, passer par l’intermédiaire d’opérateurs extérieurs via des contrats de coopération qui les engagent, au minimum, sur 7 obligations. Parmi celles-ci, le suivi des actions entreprises par le DE, l’évaluation des résultats de ces actions et celle de la mise en œuvre du dispositif ou, encore, la coordination des actions vis-à-vis des entreprises. Une Commission des opérateurs vise à garantir le dialogue et les échanges avec et entre eux. Elle peut émettre des propositions ou des recommandations au Gouvernement sur la mise en œuvre du dispositif. Le texte prévoit une évaluation tous les 3 ans.

Bien que favorable à un accompagnement individualisé des DE, le secteur des EFT et OISP a accueilli le nouveau décret avec inquiétude, vu la grande latitude qu’il laisse au Gouvernement : définition des groupes cibles, éléments du bilan de la situation du DE, principaux axes du plan d’actions, contenu du contrat de coopération entre les opérateurs et le Forem, engagements, etc. L’Interfédé, fédération représentative des EFT et OISP, pointe par ailleurs de nombreuses questions et enjeux pour leur secteur : quelle latitude pour les opérateurs dans la priorisation des groupes-cible ? Quelle autonomie pour les DE et les opérateurs ? Quelle formation des conseillers référents du Forem pour assumer leur rôle ? Le secteur craint une démotivation des DE, à qui l’on imposera des actions dont ils ne sont pas demandeurs, et une surcharge administrative pour les opérateurs d’insertion qui risquent de voir arriver des candidats mal orientés. De manière générale, il constate que ce nouveau dispositif conduit à un rapprochement significatif entre l’accompagnement et le contrôle.

Plus d’infos : Cabinet du Ministre André Antoine - Tél. : 081/253.811 - Site : http://antoine.wallonie.be – Décret téléchargeable via le lien : http://nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2011_2012/DECRET/505_4.pdf - Compte-rendu des discussions en séance plénière : http://nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2011_2012/CRI/cri9.pdf - L’Interfédé – Tél. : 081/74.32.00 – Site : http://www.interfede.be


WALLONIE
Signature des contrats multisectoriels de l’AEE

Les ministres wallons, Demotte, Nollet, Marcourt et Antoine, respectivement Ministre-Président et Ministres du développement durable, de l’économie et de la formation, franchissent le premier pas vers la concrétisation de l’alliance emploi-environnement. Début février, ils ont signé des contrats multisectoriels avec 41 partenaires en vue de dynamiser le secteur de la rénovation et de la construction durable. Des partenaires qui comprennent des fédérations, des organismes d’intérêt public, des services publics, les syndicats, des opérateurs de formation ainsi que des groupements et associations. Pour rappel, cette 1ère alliance avait été approuvée en septembre 2011 et propose une cinquantaine d’actions autour de 3 grands objectifs : stimuler la demande de rénovation et de construction durable, renforcer l’offre et les capacités du secteur de la construction et développer les compétences grâce à un programme de formations vertes.

Le secteur de l’économie sociale (ES) est directement impliqué dans plusieurs axes de l’alliance. D’une part, par le biais des opérateurs de la formation et de l’insertion que sont les EFT, les OISP et les entreprises d’insertion, actifs en construction et éco-construction. D’autre part, via les clauses sociales, véritable levier pour positionner les entreprises ES sur des chantiers en lien avec les objectifs de l’alliance. Des expériences pilotes en matière de construction de logements sociaux seront menées. Enfin, au travers des clubs d’entrepreneurs de la construction durable dans lesquels les entreprises d’économie sociale seront parties-prenantes. Par ailleurs, un programme de sensibilisation du grand public devrait également valoriser le secteur de l’ES.

Plus d’infos : Cabinet du Ministre Nollet – Tél. : 081/321.711 – Site : http://nollet.wallonie.be


WALLONIE/BRUXELLES
Evaluation du décret éducation permanente

En juillet 2003, l’éducation permanente se dotait d’un nouveau décret. Il visait à revoir les conditions de reconnaissance, le mode de financement et les publics visés par le secteur. Ce décret prévoit une évaluation de son application tous les cinq ans. La première de ces évaluations a été menée en 2011. Elle s’est traduite par une étude et un rapport d’évaluation, communiqués mi-février à toutes les associations agréées.

Ce rapport dresse une photographie du secteur et s’est attaché à analyser les associations qui ont demandé une reconnaissance, les dossiers déposés et les associations reconnues. L’analyse est passée par une phase d’enquête, auprès des associations via un questionnaire standardisé. Les résultats fournis sont donc, en majeure partie, des constats d’ordre quantitatif. Il ressort, de manière générale, une position favorable au maintien du système actuel institué par le décret et de la structuration par axes. Le nouveau texte semble avoir favorisé un renouvellement partiel du paysage de l’Education permanente. Les bémols se marquent au niveau des critères de reconnaissance. D’une part, les critères quantitatifs (nombre de campagnes grand public, nombre de signes pour productions écrites, etc.) paraissent peu adaptés à la réalité de terrain. D’autre part, plusieurs d’entre eux peuvent être interprétés de façons multiples. Par ailleurs, le décret semble rater son objectif de stimuler les partenariats. En effet, l’inscription par axes induit une certaine segmentation et spécialisation des acteurs.

Plus d’infos : Fédération Wallonie-Bruxelles – Service de l’éducation permanente – Site : http://www.educationpermanente.cfwb.be – Rapport téléchargeable via le lien : http://www.educationpermanente.cfwb.be/fileadmin/sites/edup/upload/edup_super_editor/edup_editor/documents/Judith/Evaluation_du_decret_sur_l_action_associative_dans_le_champ_de_l_education_permanente.pdf

Imprimer l’Article
imprimer



Actu de SAW-B

WORKSHOP
ImpulCera : Elargissez vos perspectives économiques !

Le 7 mars prochain, se tiendra le 3ème workshop ImpulCera. Un événement pour faire connaissance avec l’entrepreneuriat en économie sociale et rencontrer des entrepreneurs. La soirée se décline en 5 ateliers thématiques : le financement des projets, le marketing de l’entreprise sociale, le business plan social, la gouvernance et les formes juridiques. Chacun des ateliers est animé par un expert de l’économie sociale ; un apport théorique illustré par des exemples concrets au travers de témoignages d’entrepreneurs.

Ce workshop s’inscrit dans le cadre de l’appel à projet ImpulCera, qui offre des bourses de soutien à des initiatives d’économie sociale. Outre le volet appel à projets, ImpulCera vise à faire connaître le secteur et à le développer. D’une part, via des forums, qui ont lieu tous les 2 ans depuis 2008, moments de rencontre et d’échange entre les acteurs du secteur et les entrepreneurs en devenir pour évaluer les perspectives à venir et identifier les filières porteuses. D’autre part, via un workshop annuel, organisé en collaboration avec un partenaire universitaire à l’attention, principalement, des étudiants et jeunes diplômés. Celui de 2012 se tiendra à la prestigieuse Solvay Brussels School.

Plus d’infos : ImpulCera – Courriel : info@saw-b.be – Site : http://www.impulcera.be – Date du workshop : 7 mars 2012 – Heures : De 18h à 20h30 – Lieu : ULB/Solvay Brussels School


PUBLICATION
Une autre manière de « faire politique ». Co-construction, co-évaluation, co-expertise

Le pôle éducation permanente de SAW-B Vient de publier une nouvelle analyse. Elle s’attache aux façons réaliser une évaluation (de ses activités, de ses modes de gestion, de fonctionnement, etc.) Cette analyse rebondit sur l’actualité politique. En effet, le secteur des EFT et OISP est récemment entré en concertation avec les autorités publiques wallonnes en vue de participer à la modification de son cadre législatif. Ce moment particulier de la relation entre pouvoirs publics et secteur associatif pourrait être une belle occasion pour questionner le sens de l’action et du travail social. Mais encore faut-il s’entendre sur ce qu’est exactement une évaluation et sortir d’un certain dogme gestionnaire. Au départ de trois exemples de pratiques de collectifs d’associations, nous proposons d’interroger ce que pourrait être une autre évaluation et, ce faisant, une autre manière de « faire politique ».

Plus d’infos : SAW-B – Tél. : 071/53.28.30 – Courriel : info@saw-b.be – Analyse téléchargeable via le lien : http://www.saw-b.be/EP/2012/A1201faire_politique_autrement.pdf - Découvrez la liste des analyses de SAW-B sur la page : http://www.saw-b.be/cms/analyses.php

Imprimer l’Article
imprimer



Appels à projet

Label « Entreprise extraordinaire pour personnes extraordinaires »

La Province de Hainaut et ses partenaires ont lancé la troisième opération de labellisation du monde des entreprises « Entreprise extraordinaire pour personnes extraordinaires ». L’objectif du projet est de sensibiliser les entreprises hainuyères à mieux prendre en compte les personnes en situation de handicap dans leur politique de gestion quotidienne. Il s’agit de mettre à l’honneur les initiatives innovantes pour l’intégration de ces personnes au sein des entreprises. Toute action bénéfique pour concilier les contacts entre travailleurs ordinaires et extraordinaires est également visée par le label. Les dossiers de candidature peuvent être rentrés jusqu’au 31 juillet 2012.

Plus d’infos : Province de Hainaut – Tél. : 071/44.72.11 – Courriel : institution.dgas@hainaut.be – Site : http://www.hainaut.be/social/entreprise/template/template.asp?page=accueil - Le règlement et dossier de candidature sont accessibles à la rubrique "documents officiels"


Encourager la philanthropie pour des projets de tiers

Nombreuses sont les associations, collectivités locales ou organisations diverses qui se mobilisent pour l’intérêt général. Elles bénéficient, le plus souvent, de l’aide des personnes ou entreprises qui leur octroient des dons. Des donateurs attentifs à accorder leur soutien à des projets qui rejoignent leur préoccupation pour une problématique sociétale spécifique et présentent des garanties de qualité et d’efficacité. Sensible aux besoins réels des projets portés par la société civile et à la volonté d’implication croissante des donateurs, la Fondation Roi Baudouin veut stimuler cette solidarité. Grâce au système du « compte de projet », elle offre la possibilité à de nombreux donateurs de témoigner leur générosité au profit d’une société plus équitable. Un compte de projet n’est pas un soutien financier direct mais permet, s’il est accepté par le Comité de Philanthropie locale, d’attribuer des attestations fiscales aux donateurs. La date limite d’introduction des dossiers est le 7 mai prochain.

Plus d’infos : Fondation Roi Baudouin – Tél. : 070/23.30.65 – Courriel : proj@kbs-frb.be – Site : http://www.kbs-frb.be/call.aspx?id=209804&LangType=2060


Activité durable dans la Zone d’Intervention Prioritaire de Bruxelles

Le fonds de développement local Village Finance offre des bourses pour les projets d’activité durable dans la Zone d’Intervention Prioritaire de Bruxelles (ZIP), située entre les rives Est et Ouest du canal de Bruxelles. La bourse « Eco-construct’if », permet d’obtenir des soutiens entre 6200€ et 18 600 € pour des projets d’économie sociale dans le secteur de la construction durable.

Le fonds ouvre également la possibilité de remporter une bourse à l’Entrepreneuriat Durable de 6200 € pour le développement de nouveaux projets, en économie sociale ou non, qui allient les composantes économique, sociale et environnementale. Ces bourses à la création et au développement d’activité sont promues dans le cadre de l’Alliance Emploi-Environnement de la Région de Bruxelles Capitale.

Plus d’infos : Village Finance – Tél. : 02/543.44.06 – Courriel : info@villagefinance.be - Site : http://www.villagefinance.be


Dynamiques participatives de quartiers en Fédération Wallonie Bruxelles

Jardins partagés, groupes d’achats collectifs, services d’échanges locaux, parcours vert, espace culturel citoyen…Un quartier dortoir peut retrouver vie grâce à de telles initiatives. Les habitants reprennent possession de l’espace public et retrouvent le plaisir de tisser des liens. Autant de raisons qui ont poussé l’ASBL Habitat et Participation à lancer un appel à projets afin d’accompagner deux dynamiques de quartier participatives, dans une optique de développement durable. Habitat et Participation accompagnera les projets lauréats durant un an. Les projets peuvent être introduits par un groupe informel d’habitants (groupe de voisins, d’amis, etc.) ou réunis au sein de groupes formellement constitués (comité de quartier, asbl,…) et par des associations actives sur le plan local. Le niveau de structuration de la dynamique participative et le lien avec la dimension « développement durable » seront décisifs pour désigner les projets retenus. Les dossiers de candidatures doivent être rentrés pour le 19 mars 2012.

Plus d’infos : Habitat et Participation – Tél. : 010/45.06.04 - Courriel : l.braet@habitat-participation.be et j.chantry@habitat-participation.be – Site : http://www.habitat-participation.be

Imprimer l’Article
imprimer



Publications

Quel potentiel de développement pour l’Economie Sociale et Solidaire ?

Si la définition de l’économie sociale et solidaire (ESS) demeure encore l’objet de débats, la notion a acquis une réelle reconnaissance dans l’espace public au cours des trois dernières décennies. De nombreuses villes, communautés d’agglomération, départements et régions ont un élu en charge du développement de l’ESS, et soutiennent activement des structures destinées à y concourir. Dans ce contexte, Philippe Frémeaux, président de la coopérative qui édite le magazine français d’information « Alternatives Economiques » et éditorialiste, a publié une étude qui a pour objet d’interroger la cohérence de la notion d’ESS. Elle analyse le positionnement sectoriel des organisations qu’elle rassemble, mesure son potentiel de développement et confronte la réalité aux discours tenus par ceux qui parlent en son nom. Philippe Frémaux vient par ailleurs, de publier « La nouvelle alternative ? Enquête sur l’économie sociale et solidaire » aux éditions « Les Petits Matins ».

Plus d’infos : Alternatives Economiques – Site : http://www.alternatives-economiques.fr/ - Etude téléchargeable via le lien : http://www.alternatives-economiques.fr/fic_bdd/article_pdf_fichier/1327928223_potentiel_ESS.pdf - Accès au livre « La nouvelle alternative ? Enquête sur l’économie sociale et solidaire » : http://www.alternatives-economiques.fr/la-nouvelle-alternative_fr_pub_1090.html


Le Fonds social européen 2014-2020 : état des lieux et enjeux pour l’économie sociale

Le Think Tank européen Pour la Solidarité publie une nouvelle étude « Le Fonds social européen dans le cadre financier pluriannuel 2014-2020 : état des lieux et enjeux pour l’économie sociale ». Cette note d’analyse retrace les grandes lignes de la politique de cohésion et du Fonds social européen (FSE), fonds vital pour l’économie sociale avec laquelle il partage des objectifs d’inclusion sociale et un caractère innovant. L’étude répertorie et décortique les changements et les opportunités que le FSE pourrait offrir pour 2014-2020. Elle fournit donc des outils pour bien saisir la nouvelle portée de la politique de cohésion afin que l’économie sociale et solidaire soit un pilier du modèle économique européen et une réponse innovante à la crise.

Plus d’infos : Pour la Solidarité – Tél. : 02/535.06.88 – Courriel : info@pourlasolidarite.eu – Site : http://www.pourlasolidarite.eu - Etude téléchargeable via le lien : http://www.pourlasolidarite.eu/IMG/pdf/Economie%20Sociale_Fonds%20Social%20Europeen.pdf


Clés pour la gouvernance des entreprises d’insertion

Suite au projet Bonne Gouvernance et Management stratégique, la Fédération des entreprises d’insertion (EI), Atout EI, a pu mettre sur pied un nouvel outil pratique. L’outil passe en revue l’ensemble des règles qui s’appliquent à une EI et qui sont liées à son triple statut de société commerciale, de société à finalité sociale et d’entreprise d’insertion agréée par la Région wallonne. Il prend la forme d’une série de fiches rassemblées dans un même classeur. Ces fiches reprennent les règles à suivre afin de mettre en place une gouvernance efficace et transparente au sein des entreprises et de bons conseils à destination des responsables, associés, administrateurs et gestionnaires des EI. Chaque fiche énonce une règle relative à un de ces 3 statuts, la vulgarise, en donne les implications concrètes pour les acteurs concernés (gestionnaire, associé, administrateur), met en garde contre les erreurs à ne pas commettre et donne quelques conseils de bon sens. Ces « Clés pour la gouvernance des entreprises d’insertion », sont mises gratuitement à disposition des EI.

Plus d’infos : Atout EI - Tél : 04/330.39.86 – Courriel : federation@atoutei.be – Site : http://www.atoutei.be


Enquête sur les bienfaits de l’éco-consommation

Quels sont les bienfaits de l’éco-consommation ? Tout au long de l’année 2011, pour fêter ses 20 ans, le réseau « écoconso » a souhaité prendre le pouls de l’éco-consommation chez ceux qui la pratiquent au quotidien. Pour ce faire, l’association est allée à la rencontre d’éco-consommateurs et a donné la parole à dix d’entre eux pour qu’ils partagent leur expérience via de courtes vidéos. A travers ces portraits, on découvre des personnes qui, loin d’être motivées par le seul argument écologique, font surtout des choix de vie qui leur offrent plaisir et bien-être. Au fil de ces rencontres, et malgré des profils très différents, plusieurs points communs ressortent. En guise de clôture de sa campagne « L’éco-consommation plaisir, pratique et pas chère », écoconso a souhaité partager les résultats de cette enquête.

Plus d’infos : Ecoconso – Tél. : 081/730.730 - Courriel : info@ecoconso.be – Site : http://www.ecoconso.be

Imprimer l’Article
imprimer



Agenda

2 MARS 2012
Coopératives, un modèle tout terrien ?

2012 a été proclamée par l’ONU « Année internationale des coopératives ». Une occasion que SAW-B a saisie pour interroger le modèle coopératif : ses origines, ses acteurs, ses enjeux. Mais aussi, constater son renouveau et sa capacité à proposer une réelle alternative face à la crise actuelle et aux dérives du monde économique. Elle vous propose de venir découvrir l’étude réalisée et d’en débattre avec des spécialistes et acteurs des coopératives.

Plus d’infos : Heures : de 9h à 12h45 – Lieu : Espace Kegeljan, rue Henri Lecocq, 47 à 5000 Namur – Tél. : 071/53.28.30 – Inscription obligatoire auprès de SAW-B : info@saw-b.be - Site : http://www.saw-b.be


2 MARS 2012
L’accès à une information juridique compréhensible pour tous : enfin une réponse ?

Sachant que « nul n’est censé ignorer la loi », comment la connaître ? Aujourd’hui, il n’y a que des réponses éparses, de qualité variable et sans garantie d’actualisation. Droits Quotidiens propose une conférence-débat sur ce thème. L’ASBL y présentera son analyse et ses pistes de solutions.

Plus d’infos : Heure : 20h – Lieu : L@b de la Foire du Livre à Bruxelles – Tél. : 081/39.06.20 – Courriel : info@droitsquotidiens.be – Site : http://www.droitsquotidiens.be


2 MARS 2012
Clauses sociales dans les marchés publics

SAW-B organise une rencontre-formation pour l’intégration de clauses sociales dans les marchés publics. Cette matinée sera axée sur les services liés aux espaces verts, en gestion écologique ou non. Technique et orientée vers l’opérationnel, la formation comprend une partie théorique, une partie pratique et la présentation d’entreprises d’économie sociale actives dans ce secteur.

Plus d’infos : Heures : De 9h30 à 13h00 – Lieu : Cinex, salle Arthur Masson, Rue Saint-Nicolas, 84 à 5000 Namur - Tél. : 071/ 53.28.30 - Courriel : info@saw-b.be


5 MARS 2012
La finance imaginaire : anatomie du capitalisme, des "marchés financiers" à l’oligarchie

La crise économique précipite chaque jour son lot de citoyens dans la pauvreté, l’exclusion sociale, la précarité et l’incertitude. Dans le cadre des « Midis du Librex », le Centre du Libre Examen a décidé d’organiser un cycle de conférences afin de poser la réflexion sur la place, le rôle, la possibilité d’action de chaque citoyen face à cette débâcle.http://www.centre-librex.be

Plus d’infos : Heures : De 12h15 à 14h30 – Lieu : Maison de la Solidarité - Rue Coenraet, 66 à 1060 Bruxelles – Tél. : 02/535.06.78 – Courriel : info@centre-librex.be – Site : http://www.centre-librex.be – Prix : 5 €


7 MARS 2012
Workshop ImpulCera

Une soirée pour faire connaissance avec l’entrepreneuriat en économie sociale. Au programme : une séance plénière qui présentera l’économie sociale, ses concepts, les enjeux pour l’avenir, puis 5 ateliers thématiques avec des témoignages d’entrepreneurs sur le marketing, le business plan social, la gouvernance, le financement de projets et les formes juridiques.

Plus d’infos : Heures : De 18h à 20h30 - Lieu : Solvay Brussels School - Tél. : 071/53.28.30 - Courriel : info@saw-b.be - Site : http://www.impulcera.be


7 MARS 2012
Evaluation du personnel en EI

Dans le cadre du programme COJEST, COopération pour un Jobcoaching vers et dans l’Emploi visant la Stabilisation des Travailleurs, le RES organise un atelier sur l’évaluation du personnel en EI. Cet atelier s’inscrit dans un cycle qui se poursuit tout au long de 2012. A venir : « Vis ma vie d’accompagnateur social » et « Comment travailler avec les partenaires de 1ère ligne ? ».

Plus d’infos : Heures : De 9h à12h30 – Lieu : Age d’Or Services Tournai - Rue Morel, 4 à 7500 Tournai – Tél. : 04/240 58 91- 0494/627 533 – Courriel : info@resasbl.be


8 MARS 2012
Comment auto-financer vos projets collectifs ?

Habitat et Participation propose un atelier-conférence qui vous permettra de prendre connaissance de deux mécanismes d’auto-financement collectif : les Ecus Baladeurs et l’épargne solidaire du Ciré. La rencontre sera l’occasion de réfléchir à leur déclinaison dans des projets collectifs centrés sur l’habitat comme des projets de quartier, d’accès à un logement collectif, etc.

Plus d’infos : Heures : De 18h à 21h30 – Lieu : Maison de la Laïcité Hypathia - Rue des deux ponts, 19 à 1340 Ottignies – Tél. : 010/45.06.04 – Courriel : contact@habitat-participation.be – Site : http://www.habitat-participation.be - Inscriptions en ligne via le lien : http://www.inscription-facile.com/events/register/oXk5u7YaprN2GW8BgHrZ - Prix : 3€


8 MARS 2012
Finale francophone de la Global Social Venture Competition

La Global Social Venture Competition est l’unique compétition internationale de Business Plans réservée à des projets d’entreprises alliant viabilité économique et impact social. Destinée aux étudiants et jeunes diplômés, elle permet aux lauréats d’obtenir un accompagnement personnalisé et des prix de 5000 à 25 000$. Pour la finale francophone, 11 projets sont encore en lice.

Plus d’infos : Lieu : ESSEC Business School à Cergy-Pontoise – Courriel : gsvc@essec.fr – Site : http://www.gsvc-essec.org


DU 9 AU 11 MARS 2012
Festival du film social « Vivre debout ! »

18 films, des rencontres de réalisateurs, des animations, des débats, des séances spéciales... le festival du film social "Vivre debout !" dédie sa 4ème édition à la démocratie dans tous ses états.

Plus d’infos : Lieu : Perwez – Courriel : info@vivredebout.be - Site : http://www.vivredebout.be


DU 9 AU 11 MARS 2012
Biens communs : comment (co)gérer ce qui est à tous ?

Etopia organise la 8e édition des Rencontres des Nouveaux Mondes. Le fil conducteur de cette édition sera "Biens communs : comment (co)gérer ce qui est à tous ?". Ce week-end de formations et de débats, réservés aux jeunes de 18 à 35 ans, débutera par une conférence de David Bollier, écrivain et activiste américain dans le domaine des biens communs.

Plus d’infos : Lieux : Athénée Léon Lepage – Conférence d’introduction au Palais des Académies à Bruxelles – Tél. : 081/242.302 – Courriel : formation@etopia.be – Site : http://www.etopia.be


10 MARS 2012
Rencontre de l’éolien citoyen

Quelles sont les étapes pour monter un projet d’éolien citoyen, qui sont les acteurs clefs, quels sont les montages de participation citoyenne ? Malgré l’intérêt croissant des citoyens pour l’éolien, peu de gens savent vraiment comment initier un projet dans ce domaine. C’est pourquoi les agences-conseil partenaires du projet REDDI, RESCOOP et l’APERe organisent une journée de rencontre autour de la construction d’un projet éolien.

Plus d’infos : Heures : De 9h30 à 16h – Lieu : Espace Senghor – Av. de la Faculté d’Agronomie, 8 à 5030 Gembloux – Courriel : info@are-u-reddi.be - Prix : 10€ (lunch inclus) - Inscription obligatoire, par mail.


15 ET 16 MARS 2012
Conférence internationale sur les coopératives

La conférence "Promouvoir la compréhension des coopératives pour un monde meilleur" constitue l’une des trois conférences officielles de l’année internationale des coopératives. Elle vise à faire connaître les derniers débats scientifiques sur la nature, l’impact et le potentiel des coopératives. Parmi les participants figurent la plupart des grandes figures académiques et économiques qui ont traité des coopératives au travers d’approches innovantes.

Plus d’infos : Lieu : Venise – Site : http://conference2012.euricse.eu


19 MARS 2012
Citizen Go

Le programme Citizen Go couvre tous les aspects de la réalisation d’un projet associatif et travaille les niveaux collectif et individuel. Etalé sur 3 mois, il comprend des formations interactives, des mises en situation, des échanges et des discussions en groupe.

Plus d’infos : Lieu : Bruxelles - Tél. : 02/772.70.20 – Courriel : citizengo@ideji.be – Site : http://www.ideji.be – Prix : 440 € - 250 € pour les chercheurs d’emploi.


20 MARS 2012
Les activités marchandes des ASBL

La définition de l’ASBL fait souvent controverse lorsque des activités à caractère commercial sont exercées à titre principal. Cette session d’information de Syneco fait le point sur ce débat. Les questions juridiques seront également abordées, comme : la compatibilité avec la loi sur les pratiques du marché, les incidences fiscales, l’intérêt des alternatives que sont la société à finalité sociale et la fondation privée.

Plus d’infos : Heures : De 13h45 à 17h - Lieu : Dexia Banque - Auditoire Brel - Bd Pachéco -Passage 44 à 1000 Bruxelles – Tél. : 02/246.50.30 -Courriel : info@syneco.be – Site : http://www.syneco.be – Prix 55€ ou 37€ hors livre (membres) - 68 ,75€ ou 50,75 hors livre (non-membres).


23 MARS 2012
Symposium : les coopératives s’affichent pour mieux se montrer !

Les coopératives, des entreprises pour un monde meilleur ! Tel est le slogan que les Nations Unies ont choisi pour annoncer 2012 l’Année Internationale des Coopératives. Une formule accrocheuse sur laquelle le groupe financier coopératif Cera rebondit et amène le secteur coopératif du pays à se rassembler pour explorer et discuter du modèle coopératif.

Plus d’infos : Heures : De 9h30 à 15h30 – Lieu : Leuven – Tél. : 016/27.96.67 – Courriel : ann.nelemans@cera.be – Site : http://www.cera.be


24 MARS 2012
Les monnaies complémentaires : Comment ça marche ?

FINANcité Bruxelles organise un cycle d’ateliers pour appréhender plusieurs facettes de la finance responsable et solidaire. La 1ère séance abordera la question des monnaies complémentaires. Comment créer un système économique complémentaire ? Dans quels buts ? Ces ateliers mélangent informations concrètes et aspect participatif.

Plus d’infos : Heures : De 10h à 16h30 – Lieu : Le Martin Pêcheur - Maison Abbeyfield Watermaël-Boitsfort - Rue du Brillant 27 à 1170 Bruxelles – Tél. : 02/340.08.72 Courriel : info@financite.be – Inscription gratuite.


DU 25 AU 31 MARS 2012
Semaine de la solidarité internationale - Liège

La Transition est le thème qui a été choisi par les partenaires de la Semaine de la Solidarité Internationale 2012. L’objectif principal sera d’aborder la question de la transition écologique et économique sous l’angle des rapports Nord-Sud et de la justice sociale. Au programme : film, ateliers pratiques, débats, animations, conférences, expositions, etc.

Plus d’infos : Lieu : Centre du Beau Mur - Rue du Beau-Mur, 48 à 4030 Liège - Tél. : 04/349.01.44 – Courriel : info@beaumur.org – Sites : http://www.beaumur.org - http://www.autreterre.org


30 MARS 2012
Accompagner un projet d’insertion socioprofessionnelle

L’association Flora organise une série de formations à l’attention des professionnels de l’accompagnement en insertion. Une 1ère formation aborde le thème de l’analyse transactionnelle au service de l’accompagnement. Elle visera à améliorer la capacité des coachs à exercer leur fonction d’accompagnement, via un travail sur la relation. Une formation en 4 séances qui s’étalent jusqu’en juin.

Plus d’infos : Lieu : L’Interfédé - Rue Marie-Henriette, 19-21 à 5000 Namur – Courriel : coaching@florainfo.be – Site : http://www.florainfo.be – Prix : 250€ ou 400€ pour les organismes qui peuvent bénéficier d’une intervention de l’APEF dans leurs frais de formation.


7 AVRIL 2012
Brocante de la solidarité

Terre organise sa traditionnelle brocante de la solidarité de Terre. Retrouvez plus de 400 exposants et plus particulièrement les stands couverts (livres, dentelles, bibelots...) dont tous les bénéfices vont aux projets de solidarité d’Autre Terre ASBL.

Plus d’infos : Heures : De 8h à 16h – Lieu : Parc industriel des Hauts-Sarts à Herstal – Tél. : 04/240.68.46 – Site : http://www.autreterre.org

Imprimer l’Article
imprimer


Une newsletter publiée par SAW-B avec le soutien de la Wallonie

ANNUAIRE DE L’ÉCONOMIE SOCIALE