ES-Infos

Newsletter de l’Économie Sociale

Découvrez chaque mois l’actualité de l’économie sociale

Gérer vos abonnements

ES-infos 89 - Mai 2012


Actu du secteur

LEGISLATION
Nouvelle Ordonnance économie sociale : le secteur de l’insertion réagit

Le FeBISP, fédération bruxelloise des organismes d’insertion socioprofessionnelle, a accueilli la nouvelle Ordonnance de manière mitigée. Ce texte de loi encadre la reconnaissance et le subventionnement des Initiatives Locales de Développement de l’Emploi (ILDE) et Entreprises d’Insertion (EI). Approuvée au Parlement bruxellois le 30 mars dernier, pour la fédération, « le texte n’est pas techniquement mauvais mais il pèche par manque de clarté sur les notions essentielles et l’articulation entre celles-ci. » Entre l’avant-projet et le projet final amendé au fil des discussions parlementaires, la FeBISP admet qu’il a pu être amélioré. Cependant, il a aussi été simplifié. Trop ? Sans doute, selon la fédération, qui constate qu’un grand nombre d’éléments de clarification ont été renvoyés vers les arrêtés d’exécution à venir. Ce qui laisse une grande marge de manœuvre au Gouvernement, sans passer par le processus démocratique des débats parlementaires.

A la lecture de l’avant-projet, la FeBISP avait soumis une série de recommandations aux députés. Certaines ont pu être entendues en tout ou en partie. Comme le co-agrément Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) et Région, rendu possible. Autre constat positif, le texte prévoit que le Gouvernement pourra déterminer dans quelles conditions les travailleurs continueront à faire partie du public-cible au-delà de quatre années d’ancienneté. Ou encore, l’assouplissement de la notion d’encadrement acceptée pour le financement des structures. Mais la FeBISP pointe aussi les échecs de la nouvelle Ordonnance, dont le morcellement du secteur entre ILDE et EI au sein de la Commission Consultative et de la Plateforme de concertation instaurée par le texte. Elle note, par ailleurs, un déséquilibre dans la manière dont les représentants de l’économie sociale seront désignés au sein de ces deux organes. Elle regrette, enfin, qu’aucun lieu de recours ne soit prévu en cas de contestation des décisions sur les agréments.

Plus d’infos : FeBISP - Tél. : 02/537.72.04 – Courriel : secretariat@febisp.be – Site : www.febisp.be


INSERTION
Le partenariat avec le FOREM sur la sellette

Mi-mars, les opérateurs wallons de l’insertion socioprofessionnelle déposaient un mémorandum commun à l’attention du Gouvernement et du FOREM. L’Interfédé, fédération des EFT et OISP, la fédération des CPAS, l’Intermire, les régies de quartiers et la fédération des centres de formation professionnelle agréés par l’AWIPH y exposent leurs craintes face à la nouvelle politique d’accompagnement individualisée des demandeurs d’emploi et dénonce le manque de concertation. Largement sollicités pour prendre en charge un nombre de plus en plus conséquent de publics cibles, ils souhaitent être mieux pris en considération. Censés travailler en partenariat avec le FOREM, ils estiment que cela s’assimile plutôt à de la sous-traitance qui fait peser une grande part de charges et devoirs sur eux, sans engagement réel du Forem.

L’Interfédé, suivi par l’ensemble des autres partenaires, a refusé le contrat de coopération et la charte déontologique proposés pour cadrer les modalités de ces partenariats. Après deux réunions, dont une au cabinet du Ministre en charge, André Antoine, le FOREM revoit sa copie pour ces deux outils sur lesquels tous devront s’accorder pour un réel travail en coopération. L’Interfédé rappelle que, derrière ces discussions politiques et administratives, c’est du bien-être et de l’accompagnement des demandeurs d’emploi dont il est question.

Plus d’infos : Interfédé - Tél. : 081/74.32.00 – Site : www.interfede.be


TRAVAIL ADAPTE
Opération de sauvetage pour les travailleurs d’Imarco

L’entreprise de travail adapté (ETA) « Imarco » est mise en liquidation. Active dans les services d’impression, de conditionnement et d’entretien d’espaces verts, Imarco compte 60 travailleurs. L’EWETA, la fédération wallonne des ETA, se mobilise pour sauver les emplois, voire relancer les activités. A son initiative, une réunion s’est déroulée le 23 avril avec l’Agence Wallonne d’Intégration des Personnes Handicapées (AWIPH) et la Fédération des Entreprises de Travail Adapté Liégeoise (FETAL). Les trois parties ont décidé d’organiser une rencontre début mai avec l’ensemble des partenaires publics et privés qui pourraient contribuer à la relance des activités et à la sauvegarde des emplois. A savoir l’Administration communale de Malmédy, la Mutualité Chrétienne de Verviers, l’AWIPH, la FETAL, les organisations syndicales, le FOREm et l’EWETA. Par ailleurs, afin de soutenir au maximum les 60 travailleurs visés, l’EWETA favorisera la relation avec les ETA recruteuses. Enfin, une demande de dérogation sera déposée au Comité de gestion de l’AWIPH, pour garantir la conservation de la perte de rendement et le transfert de quota liés aux travailleurs, pour les ETA qui les engageraient dans leur structure.

Plus d’infos : EWETA – Tél. : 071/29.89.20 – Courriel : secretariat@eweta.be – Site : www.eweta.be


LOGEMENT
Ces alternatives qui séduisent les politiques

Le 20 avril dernier marquait la pose de la 1ère pierre d’un projet d’habitat groupé écologique « Brutopia ». Lauréat de l’appel à projets "Bâtiments exemplaires 2009", « Brutopia » rassemble une cinquantaine de personnes. Le groupe s’est constitué en ASBL. Il fonctionne donc comme une association classique qui a dû trouver des modes de gestion participatifs. Neuf groupes de travail prennent en charge les différents aspects du projet : architecture, relation avec les banques, questions juridiques… L’acquisition d’un terrain, l’achat groupé de matériaux, etc., permettent de réduire les prix et rendent ce projet d’habitation possible. Au final, « Brutopia » comprendra des zones communes comme des jardins, un potager bio, une buanderie, etc. Mais également un parking à vélos, des voitures partagées, des échanges de garde d’enfants, des surfaces commerciales et de bureaux… Une expérience collective que les porteurs espèrent voir servir d’exemple pour inspirer d’autres initiatives similaires.

A l’actualité du mois d’avril également, un appel d’offres, lancé par la commune Frasnes-Lez-Anvaing. L’originalité du projet tient dans l’intégration d’un Community Land Trust (CLT) dans le cahier des charges pour l’attribution d’un marché lié à un projet de logements. A terme, l’objectif est de réaliser tout un quartier au centre de la commune. Il comprendrait des logements mais également des résidences services, des commerces, des centres associatifs et un centre culturel.

Plus d’infos : Brutopia – Site : http://utopiabrussels.wordpress.com - Cabinet de Evelyne Huytebroeck – Tél. : 02/517.12.00 – Courriel : info@huytebroeck.irisnet.be – Site : http://evelyne.huytebroeck.beAccédez à l’article d’Alter EchosTéléchargez l’analyse de SAW-B sur le logement coopératif qui aborde le CLT


EVENEMENT
Les RDV de l’insertion socioprofessionnelle

Pour la 1ère fois en Wallonie, 160 centres de formation, leurs formateurs et leurs stagiaires organisent « Les RDV de l’insertion socioprofessionnelle », du 21 au 25 mai. L’objectif ? Offrir une image positive du secteur et, surtout, des personnes en insertion. Une catégorisation des demandeurs d’emploi qui se renforce, des politiques pas toujours adaptées, des préjugés omniprésents… Le secteur des entreprises de formation par le travail (EFT) et des organismes d’insertion socioprofessionnelle (OISP) a décidé de se mobiliser pour visibiliser les compétences des travailleurs sans emploi et leur investissement dans notre société. Sous le slogan « conjuguons nos talents ! », les EFT et OISP mettent en avant leur secteur et l’ensemble des partenaires publics et associatifs qui permettent d’améliorer la trajectoire d’un demandeur d’emploi en formation vers l’insertion sociale et professionnelle. Les résultats sont là. Près de la moitié des personnes, parmi les plus exclues du marché de l’emploi, arrivent à se réinsérer. L’événement constitue une occasion de démontrer l’efficacité de ce type d’accompagnement. Mais, également, de revenir sur l’histoire des EFT et OISP et de rappeler l’offre du secteur. Portes-ouvertes, théâtre, ciné-débat, salon de l’ISP, présentations du secteur dans des administrations communales… « Les RDV de l’insertion socioprofessionnelle » se déclinent en un programme riche en événements divers. Ils permettront de mieux connaître les demandeurs d’emploi, lutter contre le déni, résister aux mécanismes d’exclusions et s’interroger sur les politiques en matière d’insertion.

Plus d’infos : Interfédé - Tél. : 081/74.32.00 – Site : www.interfede.be


REEMPLOI
Le week-end de la Récup’

Le Week-end de la Récup’ en est à sa 6ème édition. Le fil rouge de cette année ? « Prenons l’R » R comme récup’, re-nouveau, réutilisation, réemploi, relook... L’objectif est de montrer au public une autre façon de consommer. De nombreux magasins de seconde main actifs en économie sociale proposent en effet des biens auxquels ils redonnent vie. Une manière d’œuvrer pour une meilleure gestion des déchets, de créer des emplois locaux mais aussi, souvent, de soutenir des projets de solidarité. A Bruxelles, le week-end de la Récup’ propose 8 rendez-vous. Au programme : une exposition sur l’art de la récup’, l’inauguration d’un magasin spécial Homme, des ateliers de création à partir de tissus, des bonnes affaires pour s’équiper en informatique... En Wallonie, les nombreuses activités ne manquent pas non plus d’originalité. Concours du Juste prix, foire aux vélos, événement autour de la bande dessinée, parcours récup’ pour découvrir les acteurs locaux, etc.

Le week-end est organisé par le réseau RESSOURCES, qui regroupe une soixantaine d’entreprises d’économie sociale actives dans la récupération, la réutilisation et la valorisation des ressources. Présent en Wallonie et à Bruxelles, il représente4500 travailleurs actifs tant dans les filières classiques (textile, encombrants, équipements électriques et électroniques) qu’émergentes (bois, vélos, déchets de construction, déchets verts, services industriels ou encore cartouches d’imprimantes). Au total, plus de 150 000 tonnes de biens sont traitées chaque année, dont 50 000 tonnes trouveront une seconde vie.

Plus d’infos : RESSOURCES - Tél. : 081/39.07.10 – Courriel : info@res-sources.be – Site : www.res-sources.be - www.larecup.be

Imprimer l’Article
imprimer



Actu politique

EUROPE
Des aides d’état hors concurrence

La Commission européenne a adopté un règlement, dit « de minimis », qui fixe un montant en-deçà duquel la législation sur les aides d’Etat n’entre pas en vigueur. Une législation qui vise le respect de la concurrence et concerne, notamment, les services d’intérêt économique général (SIEG) et, donc, certaines activités de l’économie sociale. Désormais, les montants de 500 000 € maximum, octroyés, sur une période de trois ans par une autorité publique à une entreprise en compensation de la prestation d’un SIEG, ne sont pas considérés comme des aides d’Etat car ils n’affectent pas la concurrence ni les échanges entre États membres. Ce règlement constitue le dernier pilier d’un nouvel ensemble de règles en la matière, applicables aux SIEG, dont l’essentiel a été adopté en décembre 2011.

Pour rappel, ces modifications législatives avaient été soumises à une consultation publique en septembre 2011 et en janvier 2012. La Commission a reçu de nombreuses contributions des différentes parties prenantes, dont des fédérations d’économie sociale, et en a tenu compte dans la version finale du règlement. Il restera en vigueur jusqu’au 31 décembre 2018.

Plus d’infos : Commission européenne – Site : ec.europa.euAccès à l’ensemble des textes – Collectif SSIG – Site : www.ssig-fr.org – Courriel : contact@ssig-fr.orgDécouvrez la position de SAW-B sur le paquet Almunia


EUROPE
L’économie sociale, partenaire pour l’emploi

Le 18 avril dernier, la Commission européenne a adopté un « paquet pour l’emploi ». Présenté par le Commissaire européen pour l’Emploi, les Affaires sociales et l’Inclusion, László Andor, il s’agit d’un ensemble de mesures et actions qui visent à identifier les opportunités pour la création de l’emploi dans des secteurs clés de l’économie. L’économie sociale est citée à plusieurs reprises comme l’un des acteurs à soutenir pour tendre vers les objectifs que l’Europe se donne en la matière. Le texte prévoit ainsi de soutenir les entreprises à caractère social, considérées en tant que vecteurs importants de création d’emplois et d’innovation sociale. La Commission propose de leur fournir un appui particulier. Notamment, par la passation de marchés publics et l’accès au financement, comme les fonds FSE, FEDER ou encore « Progress », l’instrument de micro-financement européen, qu’elle suggère de maintenir durant la période 2014-2020. L’entrepreneuriat social figure encore dans le train de mesures stratégiques en faveur des emplois verts. La Commission propose de mettre en place, en 2013, un forum des acteurs du micro-financement et de l’entrepreneuriat social, dans le cadre de Progress. Un moyen de faire participer les intermédiaires financiers locaux aux aides à la création d’entreprises dans l’économie verte.

Plus d’infos : Commission européenne - Site : ec.europa.euTéléchargez le texte complet du « paquet emploi »En bref


WALLONIE
Accompagnement individualisé des demandeurs d’emploi : le CESW se prononce

Le Conseil Economique et Social de Wallonie (CESW) a remis un avis sur l’avant-projet d’arrêté d’exécution du décret du 12 janvier 2012, relatif à l’accompagnement individualisé des demandeurs d’emploi et au dispositif de coopération pour l’insertion. Cet avant‐projet définit les groupes cibles prioritaires de l’accompagnement individualisé, ainsi que les dispositions relatives à la durée, la clôture, la prolongation et la reconduction du dispositif. Le CESW s’arrête sur quatre points.

Premièrement, il note que le texte ne précise pas la portée obligatoire ou non du dispositif. Tant pour les demandeurs d’emploi que pour les opérateurs de l’insertion avec qui le FOREM passe des contrats de coopération. Deuxièmement, le Conseil insiste sur l’importance d’une information claire et détaillée au demandeur d’emploi sur ses obligations et les conséquences en cas de non respect de celles-ci. Troisièmement, il constate que la liste de « groupes cibles prioritaires » proposée est très large. Il s’interroge donc sur le nombre de personnes bénéficiaires de l’accompagnement et sur la capacité du FOREM, en termes financier et humain, à appliquer le nouveau dispositif. Enfin, le CESW attire l’attention sur les contrats de coopération à venir entre le FOREM et les opérateurs de l’insertion. Les modalités de cette coopération ne figurent pas dans l’avant-projet d’arrêté. Le contenu de ces contrats devra donc garantir la bonne mise en œuvre de l’accompagnement individualisé, sur base de principes clairs. Et le Conseil de rappeler que le Décret prévoit, notamment, que l’opérateur ayant conclu un contrat de coopération est tenu de favoriser l’accessibilité de son offre de prestation aux demandeurs d’emploi référés par le FOREM. Un 1er projet de contrat de coopération a d’ailleurs été soumis aux opérateurs, qui l’ont refusé en bloc. (Voir la brève à ce sujet dans la rubrique « actu secteur » de ce même numéro de l’ES-infos). Ils souhaitent que le contrat intègre mieux la notion de coopération plutôt que d’être une simple sous-traitance avec des droits et devoirs imposés aux opérateurs sans plus d’engagement de la part du FOREM.

Plus d’infos : CESW – Tél. : 04/232.98.11 – Courriel : info@cesw.be – Site : www.cesw.beTéléchargez l’avis - Cabinet du Ministre André Antoine - Tél. : 081/253.811 - Site : http://antoine.wallonie.be


BRUXELLES
Ordonnance ES : retour sur les discussions parlementaires

Pour rappel, la nouvelle ordonnance qui encadre la reconnaissance et le subventionnement des Initiatives Locales de Développement de l’Emploi (ILDE) et Entreprises d’Insertion (EI) a été approuvée au Parlement le 30 mars dernier. Entre l’avant-projet et le texte adopté, plusieurs débats parlementaires ont amené leur lot d’amendements, Certains, très techniques et de précision, ne changent pas le fond du texte. Comme l’ajout de la référence au paquet européen dit « Almunia », pour préciser la notion de mandement et ses modalités. Une notion importante dans cette nouvelle Ordonnance, puisqu’elle permet aux entreprises mandatées en matière d’accompagnement social des travailleurs en insertion de ne pas tomber sous la règlementation des aides d’Etat. D’autres amendements concernaient, par contre, le fond. Ainsi, l’agrément des ILDE et des EI est lié à la définition de l’Economie Sociale (ES) qui introduit l’ordonnance. Dans le même esprit, les entreprises de travail adapté sont clairement mentionnées comme partie intégrante de l’ES. Cependant, en tant qu’ETA, elles ne peuvent prétendre aux agréments prévus par le texte. Cette modification répond à une demande de longue date de la part des ETA d’être reconnues à part entière au sein de l’économie sociale bruxelloise, plutôt que d’être cantonnées à la politique pour les personnes handicapées. Enfin, l’avant-projet présentait un déséquilibre en termes de représentation au sein de la commission consultative. Le nombre de représentants de l’économie sociale a été augmenté de 3 à 4 pour être en adéquation avec le nombre de représentants des organisations des employeurs et des travailleurs qui composent la commission.

Plus d’infos : Parlement bruxellois – Site : www.parlbruparl.irisnet.be - Rapport de commission des Affaires économiques - Compte-rendu de la séance plénière

Imprimer l’Article
imprimer



Actu de SAW-B

PUBLICATION
Genre et mobilité en zone rurale

La mobilité est aujourd’hui une nécessité pour tous, que ce soit pour les loisirs, la formation, l’emploi ou les tâches quotidiennes. Mais nous sommes loin d’être égaux devant cette nouvelle "obligation". Les femmes ont des besoins de mobilité spécifiques et l’offre de transport en zone rurale ne leur offre que peu de solutions pour y répondre. Face à ce constat, l’économie sociale a développé des réponses innovantes. Le pôle éducation permanente de SAW-B a décidé de se pencher sur la problématique. Cette analyse propose d’en faire le tour tout en posant sur ces initiatives un regard critique.

Plus d’infos : SAW-B - Tél. : 071/53.28.30 – Courriel : info@saw-b.be - Site : www.saw-b.beTéléchargez l’analyse complète - Accédez à la page qui reprend toutes nos analyses téléchargeables gratuitement


FORMATION
La gestion stratégique dans les entreprises d’économie sociale

Comme toute entreprise, les entreprises d’économie sociale sont régulièrement confrontées à des questions dont les réponses auront un impact vital sur la vie et le développement de l’entreprise : évaluer l’opportunité de créer ou de développer une nouvelle activité, s’adapter à des évolutions du marché, etc. Des réflexions stratégiques parfois difficiles à poser et à analyser. Pourtant, en économie sociale, ce type de positionnement est à la fois nécessaire et complexe, puisqu’il faut combiner des exigences d’analyse économiques avec des finalités sociales propres.

Cette formation s’adresse aux directeurs, coordinateurs, responsables ou administrateurs de structure d’économie sociale. Réparti en 2 jours, le module aborde le thème de la gestion stratégique à travers des outils pratiques et des exemples concrets.

Plus d’infos : SAW-B - Tél. : 071/53.28.30 – Courriel : info@saw-b.be - Site : www.saw-b.be – Dates : Les 24 et 25 mai 2012, de 9h30 à 16h30 - Lieu : La Lorraine - Zone Artisanale de Weyler, 32 à 6700 Arlon - Prix : 60€ - Inscription obligatoire

Imprimer l’Article
imprimer



Appels à projet

ImpulCera : soutien à l’entrepreneuriat social

C’est parti pour une nouvelle phase d’appel à candidats entrepreneurs sociaux issus de Wallonie et de Bruxelles. A partir de ce 15 mai, le jury ImpulCera attend les inscriptions jusqu’au 1er août 2012. L’astuce pour être retenu ? Allier activités économiques et plus value sociale. Près de 30 lauréats constituent déjà autant d’exemples d’initiatives qui répondent aux critères de l’appel à projet : éco-construction, habitat groupé, espaces verts, insertion, biomasse, viticulture… Les secteurs d’activité sont inépuisables, du moment que l’objectif central reste le bénéfice social et/ou environnemental. Les projets retenus reçoivent une bourse de maximum 5000€ pour en étudier la faisabilité. Si elle s’avère positive, les futurs entrepreneurs sociaux peuvent postuler à une deuxième bourse, de lancement cette fois, jusqu’à 10 000€. A Bruxelles, l’accent est mis sur les projets en construction durable.

Plus d’infos : ImpulCera – Courriel : info@saw-b.be - Site : www.impulcera.be


Le prix de l’économie sociale

La 20ème Edition du Prix de l’Economie Sociale est lancé ! En 2012, 4 récompenses de 8000€ seront décernées à 4 entreprises situées en Wallonie et à Bruxelles. Le Prix 2012, c’est également la mise à l’honneur d’une étude ou d’un mémoire réalisé autour du thème de l’économie sociale. L’auteur reçoit une bourse de 1000€ et voit son travail publié en version numérique par les Editions Luc Pire. Le Prix de l’Economie Sociale vise à faire connaître les entreprises d’économie sociale au grand public et à promouvoir ce modèle économique. Un vote du public s’intègre au processus de sélection des entreprises lauréates. Une manière d’amener la participation active des internautes. L’appel à candidatures est ouvert jusqu’au 12 juin 2012 et jusqu’au 30 septembre pour le prix édition. Le public sera, quant à lui, invité à voter entre le 2 août et le 4 septembre.

Plus d’infos : Prix de l’Economie Sociale ASBL – Tél. : 04/227.58.89 – Courriel : info@prixdeleconomiesociale.be – Site : www.prixdeleconomiesociale.be


Prix Innovation Sociale

"Innover, c’est dynamiser la solidarité." C’est en ces termes que l’UNIPSO, soucieuse de soutenir l’innovation sociale en Wallonie, organise le "Prix Innovation Sociale". Elle se donne pour objectif de repérer, d’encourager et de récompenser des projets innovants. Ce prix s’adresse aux entreprises à profit social qui développent des réalisations innovantes et apportent une réelle plus-value sociale auprès du public bénéficiaire. Trois prix, de 10 000 €, 5000 € et 2500 €, sont attribués sur base d’un classement qui tient compte du vote des internautes et d’un jury indépendant composé d’experts du secteur à profit social. Les internautes pourront voter pour un projet nominé du 1er juillet au 15 septembre 2012. La remise des prix se déroulera le 13 décembre 2012. Les candidatures sont attendues pour le 15 juin 2012, date limite de recevabilité.

Plus d’infos : UNIPSO – Courriel : unipso@unipso.be – Site : www.prixinnovationsociale.be


Grand Prix Wallon de l’Entrepreneuriat

Le Grand Prix Wallon de l’Entrepreneuriat ambitionne de mettre en valeur les entreprises wallonnes, qu’elles soient « Starter », en « Croissance » ou encore « Reprises ». 2 thématiques transversales : le « Prix de la Femme entrepreneure » et le « Prix du développement durable ». Le concours vise à accroître la notoriété des entreprises lauréates, stimuler les rencontres intéressantes dans le cadre de leur développement et, surtout, offrir des récompenses qui combinent financements, services et formations. Lancé par l’Agence de Stimulation Economique (ASE), sous l’impulsion du Ministre wallon de l’Economie, le GPWE s’intègre dans le Plan Marshall 2.vert et en est à sa 5ème édition. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 29 mai prochain, à 12h.

Plus d’infos : ASE – Tél. : 04/220.51.00 - Site : www.gpwe.be

Imprimer l’Article
imprimer



Publications

L’efficacité économique au service de l’intérêt général

Les entreprises sociales apportent des réponses concrètes et innovantes aux enjeux économiques clés. Elles créent des emplois, partagent équitablement les richesses et font du profit un moyen et non une fin. Elles prouvent chaque jour, en France comme en Europe, qu’il est possible de concilier efficacité économique et utilité sociale, réussite individuelle et intérêt collectif. Cependant, l’entrepreneuriat social et ses solutions restent encore trop méconnus du grand public, des pouvoirs publics et des acteurs de l’économie « classique ». Son potentiel reste sous-évalué, sous utilisé et les conditions de son essor – formations, financements, accès aux marchés – encore insuffisamment réunies. Autant de raisons pour le Mouvement des entrepreneurs sociaux (Mouves) à publier ce livre blanc, plaidoyer opérationnel pour le développement de l’entrepreneuriat social. L’ouvrage invite les pouvoirs publics à s’engager sur des objectifs ambitieux, lisibles et mesurables à 5 ans pour permettre à l’entrepreneuriat social de prendre son véritable essor. Pour ce faire, le Mouves propose 7 engagements concrets sans dépenses publiques supplémentaires.

Plus d’infos : Mouves – Courriel : contact@mouves.org – Site : www.mouves.org


Le film "Chômeurs malgré eux" disponible en DVD

Dans un contexte où la solidarité est de plus en plus menacée, où les allocations de chômage sont de plus en plus remises en question, des stagiaires de l’Organisme d’Insertion Socioprofessionnel, FUNOC, et des militants sans emploi de la CSC et de la FGTB ont réalisé un film avec le Gsara de Charleroi. Ce film, intitulé "Chômeurs malgré eux", démonte les préjugés qui servent de prétextes au démantèlement de la sécurité sociale. Il se veut un outil pédagogique mais aussi un outil de sensibilisation du grand public.

Plus d’infos : FUNOC – Tél. : 071/270.600 – Courriel : c.meeus@funoc.be – Site : www.funoc.be


Indicateurs complémentaires au PIB : la Wallonie attend vos avis

Le Produit Intérieur Brut (PIB) constitue l’indicateur de santé d’un Etat le plus utilisé. Cependant, outre la croissance économique, ces dernières années, des indicateurs complémentaires sont mis en avant. Tels que le développement humain et l’empreinte écologique. La Wallonie a décidé de se pencher sur ces indicateurs alternatifs. L’Institut Wallon de l’Evaluation, de la Prospective et de la Statistique a été chargé de dresser une première liste d’indicateurs. Au final, 29 indicateurs phares et leur description figurent dans une brochure publiée en août dernier. Ces indicateurs ont ensuite été soumis à un panel d’experts en matière d’indicateurs complémentaires, qui en a retenu 18. La troisième étape implique un processus participatif citoyen. Un site Internet permet à chacun de choisir les dimensions de la vie qui semble les plus importantes à prendre en compte.

Sur base de ces travaux, de la consultation et d’évaluations de faisabilité, une note sera présentée au Gouvernement, qui demandera ensuite l’avis des conseils consultatifs concernés. L’objectif est de prendre une décision finale en vue de la publication, de la diffusion et de l’implémentation de ces indicateurs complémentaires au PIB dans le cadre de cette législature.

Plus d’infos : Cabinet du Ministre Nollet – Tél. : 081/321.764 – Courriel : geoffroy.deschutter@cabinetnollet.be – Site : www.indicateurswallonie.beTéléchargez l’étude de l’IWEPS sur les indicateurs complémentaires


Les travailleurs participent-ils à la gestion des entreprises ?

L’Observatoire de l’économie sociale publie un nouveau cahier sur les enjeux et réalités de la participation des travailleurs. L’économie sociale milite pour humaniser les entreprises. La recherche de démocratie interne en est d’ailleurs un des piliers fondateurs. Comment les entreprises d’économie sociale s’organisent-elles aujourd’hui pour atteindre cet idéal ? Quelle place le travailleur prend-il dans les processus décisionnels et les circuits d’information ? Ce cahier trace les contours de cette réalité multiforme, source de créativité mais aussi de difficultés. La question est vaste, l’objectif ici est de susciter l’envie d’aller plus loin, d’ouvrir la discussion.

Plus d’infos : Observatoire transfrontalier de l’économie sociale et solidaire – Site : www.observatoire-ess.eu

Imprimer l’Article
imprimer



Agenda

MAI 2012
FinanCiné

FINANcité, le mouvement citoyen pour la finance responsable et solidaire, poursuit son cycle de ciné-débats "FINANciné". A venir, « Inside Job », Oscar 2011 du Meilleur film documentaire, le 2 mai à Louvain-la-Neuve, le film américain « Margin Call » sur la crise avec Kevin Spacey, le 23 mai à Bruxelles, et le film « The Money Fix » le 24 mai à Namur.

Plus d’infos : RFA – Tél. : 02/340.08.60 – Courriel : info@rfa.be – Site : www.financite.be


3, 4 ET 5 MAI 2012
Week-end Récup’

Pendant 3 jours en Wallonie et à Bruxelles, les membres du réseau RESSOURCES vibreront au son de la thématique « Prenons l’R ! » R comme re-nouveau, récup’, réemploi, réutilisation, relooké... Ils invitent le public à chiner dans leurs magasins de seconde main et à mieux comprendre les enjeux économiques, environnementaux et sociaux de leurs activités. Un programme complet d’animations, visites, ateliers créations, le concours « le Juste prix », le tout, dans une trentaine de magasins ou centres de tri.

Plus d’infos : RESSOURCES – Tél. : 081/39.07.10 – Courriel : info@res-sources.be – Site : www.larecup.be


4 MAI 2012
Les 30 ans du Germoir et de Quelque chose à faire

Les entreprises de formation par le travail "le Germoir" et "Quelque chose à faire" célèbrent leurs 30 ans. Une occasion de mettre à l’honneur leurs partenaires en leur donnant la parole : le Ministre wallon de la Formation et de l’Emploi, le Bourgmestre de Charleroi et la fédération Aleap. Mais surtout une occasion de fêter autour d’activités ludiques, animations, rencontres diverses et une clôture en musique avec les "Grass’Mat".

Plus d’infos : Heures : De 17h à 21h - Lieu : Site de Monceau-Fontaines - Rue Monceau-Fontaine, 42 à 6031 Monceau-sur-Sambre - Tél. : 071/27.05.40 ou 071/32.78.52 - Courriels : germoir@germoir.be ou qcaf@qcaf.be - Site : www.germoir.be


6 MAI 2012
La colocation dans tous ses états

Dans la période de crise économique actuelle, la colocation prend un réel essor. Cette journée permettra de comprendre les causes de l’importance de ce phénomène, d’approcher les questions juridiques liées à cette forme d’habitat, de découvrir et d’interroger ses différentes formes : colocation entre étudiants, entres différentes générations, entre personnes isolées et précarisées,…

Plus d’infos : Heures : De 9h à 16h30 - Lieu : Auditoire Sainte-Barbe - Place Sainte-Barbe, 1 à 1348 Louvain-la-Neuve – Tél. : 010/45.06.04 – Courriel : contact@habitat-participation.be - Inscription - Prix : 10€


9 MAI 2012
Loi sur les ASBL : 10 ans après ?

Ce colloque sera l’occasion de faire le point à propos de l’application, sur le terrain, de cette loi de 2002. Des intervenants experts de questions juridiques et des associations animeront les débats de la matinée. L’après-midi se décline en deux ateliers d’échange. L’objectif de cette journée de réflexion est d’arriver à des propositions concrètes pour alimenter les travaux du législateur.

Plus d’infos : Heures : De 9 h à 16h30 – Lieu : Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles – Rue Royale, 72 à 1000 Bruxelles – Tél. : mmd@brutele.be – Site : www.iev.be – Participation gratuite mais inscription obligatoire


10 MAI 2012
Colloque achats durables

Au programme de cette journée d’étude intitulée « Sustainable purchasing and supply chain management », figure l’économie sociale en tant que partenaire de choix pour les pouvoirs adjudicateurs et les acteurs de l’économie classique qui souhaitent intégrer de la RSE dans leur politique manageuriale.

Plus d’infos : Heures : De 13h30 à 18h – Lieu : Pacheco Center – Tour des Finances, entrée Bd Pachéco, 13 à 1000 Bruxelles – Site : www.businessandsociety.be - Pas de frais de participation mais enregistrement obligatoire au plus tard le 6 mai


11 MAI 2012
Débat « Proxpectives »

Proxemia organise une matinée d’analyse, de réflexion et de perspective autour de l’entrepreneuriat coopératif, de l’entreprise d’insertion mais aussi du marché des titres-services. Une rencontre suivie d’une journée portes-ouvertes le lendemain.

Plus d’infos : Heures : De 9h30 à 13h - Lieu : Proxemia – Rue Joseph Wauters, 30 à 7160 Chapelle-lez-Herlaimont - Tél. : 064/33.60.15 - Courriel : sara@proxemia.be


11 MAI 2012
Inauguration d’un espace de coworking pour l’entrepreneuriat social

La coopérative d’activité Azimut a développé un espace de travail coopératif et collaboratif à l’attention des entrepreneurs sociaux : le Planet Wup®. Un espace de coworking qui vise la stimulation de ce type d’entrepreneuriat et favorise les échanges, la créativité et la rencontre d’experts.

Plus d’infos : Heures : De 10h à 11h30 – Lieu : Azimut - Planet Wup - Rue de Monceau-Fontaine,
42/2 à 6031 Monceau-sur-Sambre – Tél. : 071/20.21.80 - Site : www.azimut.cc – inscriptions obligatoires via le site Internet


11 MAI 2012
Formation : Concevoir une gestion financière durable

Crédal, en partenariat avec GUBERNA, Curia et Hefboom, a fondé la "Social Governance Academy". Le but ? Aider les organisations à profit social à implémenter une bonne gouvernance dans leurs organisations. Cela se traduit en 5 workshops pratiques à destination des dirigeants et administrateurs de ce type d’organisations. Mai annonce le 2ème atelier.

Plus d’infos : Heures : De 14h à 17h30 – Lieu : GUBERNA - Rue Ravenstein, 36 à 1000 Bruxelles – Tél. : 02/518.18.03 – Courriel : amelie.bodson@guberna.be – Site : www.socialgovernanceacademy.be


12 MAI 2012
Les coopératives citoyennes : un modèle d’entreprise ?

Un atelier pour découvrir le monde des coopératives : leurs modèles, leur gestion démocratique, leurs avantages et inconvénients. Organisée par le Réseau Financement Alternatif, la rencontre sera co-animée par SAW-B. A l’issue de l’atelier, les participants auront vu, entre autres questions, ce qu’est une société coopérative, les différents types existants, les principes et valeurs des coopératives et comment une coopérative peut avoir une finalité sociale.

Plus d’infos : Heures : De 10h00 à 16h00 – Lieu : Place Toucrée, 4 à 6900 Marche-en-Famenne – Tél. : 02/340.08.72 – Courriel : formation@financite.be


14 MAI 2012
Colloque « Pour que mobilité rime avec égalité »

Ce colloque vise à faire découvrir les récents travaux de recherche sur la mobilité, ses enjeux pour l’égalité entre les femmes et les hommes et l’occupation de l’espace public. Il permettra aussi de connaître des expériences de terrain mises en œuvre pour une mobilité citoyenne, égalitaire et durable.

Plus d’infos : Heures : De 8h45 à 16h30 – Lieu : CESW – Salle Wallonie - Rue du Vertbois, 13c à 4000 Liège – Tél. : 04/232.98.64 – Courriel : patricia.vella@cesw.be – Site : www.cesw.be


14 MAI 2012
Politique de cohésion de l’UE 2014-2020 : Quel rôle pour l’économie sociale ?

Cette conférence intitulée « Mise en oeuvre de la gouvernance multi-niveaux et du partenariat dans la politique de cohésion de l’UE 2014-2020 : Quel rôle pour l’économie sociale et la société civile au sens large ? » vise, entre autre, à montrer les nouvelles opportunités qu’offrent ces politiques européennes pour l’économie sociale et la société civile en général. En conclusion, elle tentera de tirer les leçons pour l’avenir, de voir les messages à soumettre aux États membres et le type d’actions à développer.

Plus d’infos : Heures : De 15h à 19h – Lieu : Parlement Européen – Salle A3G-2 – Tél. : 02/230.88.10 – Courriel : office@revesnetwork.eu – Site : www.revesnetwork.eu


15 MAI 2012
Séminaire : Services (sociaux) d’intérêt général & Aides d’état

De nouveaux textes juridiques ont été votés au niveau européen sur les subventions, subsides, allocations, aides directes et indirectes aux activités d’intérêt général dans les services sociaux, publics, associations,… Avec quelles implications concrètes ? Faut-il craindre un remodelage du paysage belgo-belge et européen au nom de la concurrence ?

Plus d’infos : Heure : 9h30 - Lieu : SPF Sécurité Sociale - Bd du Jardin Botanique, 50 à 1000 Bruxelles – Courriel : ssgi.be@minsoc.fed.be – Site : www.socialsecurity.fgov.be


15 MAI, 5 ET 7 JUIN 2012
Les formations d’Atout EI

La fédération des entreprises d’insertion Atout EI propose plusieurs formations pour renforcer le secteur. Le 5 mai, le sujet « Comptabilité, budget prévisionnel et tableaux de bord : notions de base » sera abordé. Le 5 juin, les obligations administratives annuelles des EI seront au programme. Et, le 7 juin, une formation abordera comment gérer le capital humain.

Plus d’infos : Heures : De 9 à 16h – Lieux : Seraing et Chapelle-Lez-Herlaimont – Tél. : 04/330.39.86 – Courriel : federation@atoutei.be – Site : www.atoutei.be


16 MAI 2012
« Vis ma vie d’accompagnateur social »

Dans le cadre du programme COJEST, COopération pour un Jobcoaching vers et dans l’Emploi visant la Stabilisation des Travailleurs, le RES organise un atelier pour découvrir la semaine-type d’un accompagnateur social. Cet atelier s’inscrit dans un cycle qui se poursuit tout au long de 2012.

Plus d’infos : Heures : De 9h à12h30 – Lieu : Château Burbant - Rue du Gouvernement à 7800 Ath – Tél. : 04/240.58.91- 0494/627.533 – Courriel : info@resasbl.be


20 MAI 2012
Salon Habitat Groupé

Cette année aura lieu le troisième salon de l’habitat groupé. Une occasion de rencontrer différents professionnels du secteur : notaires, architectes, porteurs de projet, juristes, spécialistes de projets intergénérationnels et pour personnes âgées, conseillers en auto-construction, entrepreneurs en éco-construction, auteurs de livres sur le sujet,… ainsi qu’une exposition sur l’habitat groupé.

Plus d’infos : Heures : De 10h à 15h30 – Lieu : Ferme du Biereau – Av. du Jardin Botanique à 1348 Louvain-La-Neuve – Tél. : 010/45.06.04 – Courriel : contact@habitat-participation.be - Prix : 5€


DU 21 AU 25 MAI 2012
Les RDV de l’insertion socioprofessionnelle

Pour la 1ère fois en Wallonie, une semaine sera entièrement dévolue aux demandeurs d’emploi. 160 centres de formation, leurs formateurs et leurs stagiaires se mobilisent pour convaincre de l’étendue de leurs talents à travers différents évènements. Une semaine pour mieux connaître les demandeurs d’emploi de ces centres, résister aux mécanismes d’exclusions et s’interroger sur des politiques qui ne sont pas toujours adaptées.

Plus d’infos : Programme complet disponible sur le site de l’Interfédé – Tél. : 081/74.32.00 – Courriel : secretariat@interfede.be – Site : www.interfede.be


24 ET 25 MAI 2012
La gestion stratégique dans les entreprises d’économie sociale

Evaluer l’opportunité de créer ou de développer une nouvelle activité, s’adapter à des évolutions du marché, etc. Des réflexions stratégiques parfois difficiles à poser et à analyser. Cette formation s’adresse aux directeurs, coordinateurs, responsables ou administrateurs de structure d’économie sociale. Réparti en 2 jours, le module aborde le thème de la gestion stratégique à travers des outils pratiques et des exemples concrets.

Plus d’infos : Heures : De 9h30 à 16h30 – Lieu : La Lorraine - Zone Artisanale de Weyler, 32 à 6700 Arlon - Tél. : 071/53.28.30 – Courriel : info@saw-b.be - Site : www.saw-b.be - Prix : 60€ - Inscription obligatoire


30 MAI 2012
Artistes en fête

L’association ACT, Artistes et Créateurs au Travail, qui vise l’insertion socioprofessionnelle et la formation de ce public, fête ses 2 ans. Pour l’occasion, ACT proposera de multiples activités, dont une exposition, des performances artistiques et la projection du film « Le fond du garage », suivie d’un débat animé par SAW-B sur les partenariats entre économie sociale et culture.

Plus d’infos : Heure : 15h30 – Lieu : Cité modèle - Allée du Rubis à 1020 Bruxelles - Entrée par les jardins en face du Delhaize de l’Avenue de l’arbre ballon – Tél. : 02/542.10.61 – Site : www.act-asbl.be


8 JUIN 2012
Les Chantiers de l’économie sociale

SAW-B organise une journée de rassemblement des travailleurs de l’économie sociale. A l’approche des élections communales, une attention particulière sera donnée à la thématique « nous, notre entreprise, notre territoire ». Au menu, des questions qui nous concernent tous, comme la participation des travailleurs, l’environnement, la santé, l’alimentation, etc. La rencontre comprendra trois temps forts : des témoignages concrets pour découvrir d’autres travailleurs et des entreprises qui partagent les mêmes valeurs, des ateliers en petits groupes pour s’exprimer, discuter et réfléchir, et un repas convivial.

Plus d’infos : Heures : De 13h30 à 18h – Lieu : Namur - Tél. : 071/53.28.30 – Courriel : info@saw-b.be – Site : www.chantiers-es.be

Imprimer l’Article
imprimer


Une newsletter publiée par SAW-B avec le soutien de la Wallonie

ANNUAIRE DE L’ÉCONOMIE SOCIALE