Notre site va connaître un coup de frais. A découvrir bientôt !

ES-Infos

Newsletter de l’Économie Sociale

Découvrez chaque mois l’actualité de l’économie sociale

Gérer vos abonnements

ES-infos 93 - Octobre 2012


Actu du secteur

INSERTION
Un secteur aux abois

« Cherche désespérément politique de formation professionnelle en Wallonie ! » C’est le cri d’alarme lancé par le secteur des entreprises de formation par le travail (EFT) et organismes d’insertion socioprofessionnelle (OISP) en réaction au nouveau décret qui entend les encadrer. Un décret dont l’avant-projet a été adopté par le Gouvernement en juin dernier. Ce 13 septembre, l’Interfédé, la fédération sectorielle, invitait une quarantaine d’acteurs concernés par l’insertion socioprofessionnelle à une table-ronde sur la nouvelle législation. Des membres de la commission « Emploi Formation Éducation » du Conseil économique et social de Wallonie, des CSEF (Comité Subrégional de l’Emploi et de la Formation), de la fédération des CPAS, des représentants syndicaux ainsi que des parlementaires wallons se sont ainsi réunis pour débattre de la question et faire entendre leur mécontentement. Un communiqué de presse relaye les conclusions de leurs discussions et la position commune qu’ils ont choisi d’affirmer.

Pour ces acteurs, le décret actuel altère toute la spécificité du secteur et va à l’encontre de la liberté associative. Qui plus est, il ne répond en rien à la volonté de simplifier le mode de financement et de détermination des publics cibles. Au contraire, l’avant-projet complique encore la donne. D’autres questions fondamentales ont émergé, comme la nécessité de mettre le décret en connexion avec le celui sur l’accompagnement individualisé, la problématique de l’adressage des demandeurs d’emploi, l’alphabétisation, les MMPP (les chômeurs qui souffrent d’un problème Médical, Mental, Psychique et Psychiatrique), le parcours d’intégration des personnes étrangères ou encore, le transfert des compétences du fédéral vers le régional. Le secteur estime qu’il est grand temps d’élargir le débat en Wallonie et de travailler simultanément avec les nombreux acteurs et législations liés à la formation professionnelle. Pour terminer sur une note constructive, les participants de la rencontre ont proposé l’organisation d’Assises de l’insertion wallonne, auxquelles ils aimeraient voir s’associer le Ministre Antoine.

Plus d’infos : Interfédé – Tél. : 081/74 32 00 – Courriel : secretariat@interfede.be - Site : www.interfede.beTéléchargez le communiqué de presse complet


SERVICES A DOMICILE
Pour ses 60 ans, l’ADMR s’offre un mémorandum

L’ADMR, Aide à Domicile en Milieu Rural, fête ses 60 ans. Pour marquer l’occasion, cette entreprise historique, propose une démarche prospective et publie des « Pistes d’avenir pour l’aide à domicile en milieu rural », fruit d’une large consultation interne. Des propositions adressées aux politiques, aux acteurs de l’aide et des soins à domicile et aux acteurs en charge des aînés et de la famille au sein du monde rural. Les enjeux d’avenir pour maintenir une offre de services adéquate et de qualité au domicile sont de taille. Le vieillissement de la population en Wallonie, sa précarisation, son isolement grandissant en zone rurale, sont autant de défis à relever dans un contexte budgétaire communal, régional et fédéral difficile. Le mémorandum détaille les constats, propositions et recommandations de l’ASBL en faveur des bénéficiaires de l’aide aux familles et aux aînés et en faveur des utilisateurs titres-services. S’y trouvent aussi des demandes relatives aux travailleurs de l’aide à domicile et d’autres, formulées en tant que gros employeur du secteur non-marchand en Wallonie.

L’ADMR intervient auprès de 10 000 ménages wallons. Elle met à leur disposition plus de 1000 aides familiales, une trentaine d’aides ménagères à tarification sociale et un peu moins de 400 en titres services, près de 80 gardes à domicile et une petite dizaine d’ouvriers polyvalents. Des prestataires encadrés par des assistants sociaux, des employés administratifs et un staff de direction. Soit au total, plus de 1600 emplois en Wallonie, en majorité féminins et non délocalisables.

Plus d’infos : ADMR – Tél. : 082/61.18.12 – Courriel : francoise.warrant@admr.be – Site : www.admr.be - La publication est disponible sur commande


ECO-CONSTRUCTION
Des clubs d’entreprises « C Durable » en action

Les clubs « C Durable » lancent leurs 1ères actions. Mis en place par la Chambre de la Construction Wallonne et SAW-B, fédération d’économie sociale, en partenariat avec les clusters CAP 2020 et Eco-construction, ces clubs d’entreprises concrétisent l’Alliance Emploi-Environnement. Il s’agit pour les acteurs de l’éco-construction d’unir leurs forces pour répondre aux objectifs de l’Alliance. En pratique, les clubs « C durable » réunissent, au niveau local, des entreprises d’économie classique, d’économie sociale, des architectes et des fournisseurs, tous actifs en construction durable ou en éco-construction. Ils constituent des plateformes d’une quinzaine d’entreprises et d’indépendants, qui collaborent entre eux, s’informent et se forment pour une meilleure performance économique, écologique, sociale et technique.

L’initiative, lancée en mai dernier, a convaincu le secteur. Quatre clubs sont maintenant opérationnels, en provinces de Liège, de Namur, du Luxembourg et du Brabant Wallon. Deux autres verront prochainement le jour dans le Hainaut, à Tournai et au Roeulx. Les membres du club de Liège ont décidé de mutualiser leur image pour travailler sur la communication vers le grand public. En province du Luxembourg, le club s’attachera à favoriser l’effort de formation des partenaires sur les techniques et les matériaux. Les entreprises du club de Namur réfléchissent ensemble sur un projet de construction. La discussion en cours aborde la structure, les matériaux et différents choix techniques dans une perspective d’amélioration de la durabilité de la construction. Dans le Brabant wallon, les membres échangent sur leurs bonnes pratiques et leurs connaissances techniques.

Plus d’infos : SAW-B - Tél. : 071/53.28.30 - Courriel : info@saw-b.be - Site : www.saw-b.be - CCW - Tél. : 02/545.57.22 - Courriel : virginie.losseau@ccw.be - Site : www.confederationconstruction.be/wallonie


INSERTION
La régionalisation : « grand chambardement » ou « pétard mouillé » ?

Pour sa 16ème journée d’étude, la FeBISP, fédération bruxelloise des organismes d’insertion socioprofessionnelle et d’économie sociale d’insertion, amorce la réflexion sur les questions liées à la régionalisation. Après une mise en perspective historique de la fédéralisation de la Belgique, la rencontre prévoit d’aborder la VIème réforme de l’Etat et le transfert des compétences emploi aux régions. Il s’agira d’en évaluer les écueils et les atouts mais aussi, de voir les aspects sociaux avec les syndicats. Eric Buyssens de la FGTB, Khadija Khourcha de la CSC et Philippe Vandenabeele de la CGSLB, aborderont le thème des allocations d’insertion après une discussion sur l’impact de la dégressivité accrue des allocations de chômage. La fédération a invité un panel politique pour clôturer sur un débat ouvert avec des députés régionaux bruxellois, membres de la Commission Affaires économiques et Emploi du Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale : Olivia P’Tito, PS, Serge de Patoul, FDF, Hamza Fassi-Fihri, Cdh et Arnaud Pinxteren, Ecolo.

Plus d’infos : FeBISP – Tél. : 02/537.72.04 – Courriel : secretariat@febisp.be – Site : www.febisp.be - Journée d’étude le 4 octobre à la Maison du Peuple à Saint-Gilles


UNIVERSITE
Les premiers étudiants en Management des Entreprises Sociales

Les 1ers étudiants en Management des entreprises sociales de la HEC-Ecole de gestion de l’ULg viennent d’être diplômés et font leur entrée sur le marché du travail. De cours du soir en cours à option, cette véritable filière constitue une grande 1ère dans le monde académique belge. Une filière qui s’inscrit dans l’histoire du Centre d’Economie Sociale (CES), actif depuis le début des années 90 dans la recherche, l’enseignement et le développement d’expertise en économie sociale.

Le cursus de la filière décrit l’économie sociale, analyse les raisons d’être de l’entrepreneuriat social et comprend une partie plus pratique qui passe en revue les différentes dimensions d’un plan d’entreprise à finalité sociale (marketing, financement, GRH, gouvernance). Les objectifs sont d’offrir une nouvelle grille de lecture pour comprendre les enjeux collectifs de société, d’améliorer la connaissance de l’économie sociale et de mettre en évidence les spécificités du management dans les entreprises d’économie sociale. Il s’agit de familiariser les étudiants avec des principes de gestion adaptés à ce type d’entreprises. En soutien à ces 15 premiers diplômés, le CES a posté leurs CV express en ligne.

Plus d’infos : CES - 04/366 27 51 - Courriel : economiesociale@ulg.ac.be - Site : www.ces.ulg.ac.be

Imprimer l’Article
imprimer



Actu politique

EUROPE
Economie sociale et SIEG à l’ordre du jour d’intergroupes parlementaires

Lors de sa dernière réunion, l’intergroupe « Economie sociale » a reçu le Ministre français de l’économie sociale et solidaire, Benoît Hamon. Dans la foulée, il a rencontré le commissaire européen en charge du marché intérieur et des services, Michel Barnier. A propos de l’initiative pour l’entrepreneuriat social, en cours de discussion au Parlement européen, le Ministre a insisté sur l’importance d’une conception large de l’entrepreneuriat social. Pour lui, il s’agit de ne pas se limiter à une économie sociale de la réparation dédiée à un public en difficulté mais bien, de considérer une économie qui englobe des activités économiques à fort potentiel d’innovation sociale. Il a aussi rappelé le soutien de la France à une amélioration du statut de la coopérative européenne et de la création d’un statut d’une mutuelle européenne. Par ailleurs, il s’est exprimé sur les directives marchés publics, en cours de discussion, et à souligné l’intérêt de la prise en compte des aspects sociaux dans les critères d’attribution des marchés. De manière générale, Benoît Hamon souhaite qu’un travail intergouvernemental plus étroit se tisse au sein de l’Union Européenne, en faveur de l’économie sociale, pour mieux appuyer les initiatives de la Commission et du Parlement européen.

L’Intergroupe « Services Publics » du Parlement européen a, quant à lui, évoqué les difficultés d’articulation règlementaire entre services d’intérêt économique général (SIEG) et fonds structurels européens. Karima Delli (Verts, FR), vice-présidente de l’intergroupe et co-rapporteure pour la proposition de règlement FEDER 2014-2020, a attiré l’attention sur la nécessité de clarifier rapidement le régime des aides d’Etat applicable aux fonds structurels programmés pour cofinancer des SIEG. Les débats ont fait ressortir l’importance de l’enjeu du cofinancement pour la prochaine programmation des fonds structurels, dont les règlements FEDER et FSE ciblent les SIEG et notamment, les services sociaux d’intérêt général. Les membres de l’intergroupe estiment qu’il y a un grand chantier de simplification et de clarification à ce sujet. Dès lors, ils demandent à la Commission d’adopter une communication sur le régime d’aides d’Etat applicable aux fonds structurels qui cofinancent les SIEG et sur l’application aux SIEG de la conditionnalité ex ante (conditions à remplir avant de pouvoir bénéficier des aides), pour les fonds structurels 2014-2020.

Plus d’infos : Parlement Européen - Site : www.europarl.europa.eu – Pour l’Intergroupe Economie Sociale : Social Economy Europe - Tél. : 02/508.30.57 - Courriel : contact@socialeconomy.eu.org - Site : www.socialeconomy.eu.org – Cabinet de Benoît Hamon – Contact presse : Anne-Sophie de Faucigny - Tél. : 00.33.1/53.18.41.04 - Pour l’intergroupe Services Publics : Bureau de Karima Delli - Tél. : 02/283.73.62


EUROPE
L’économie sociale au programme de la conférence sur la politique de l’emploi

Ces 6 et 7 septembre 2012, la Commission européenne a organisé une grande conférence sur la politique de l’emploi intitulée « Des emplois pour l’Europe ». Elle s’appuyait sur le « paquet emploi » proposé par la Commission le 18 avril dernier et sur les résultats du semestre européen de 2012. Cinq grands thèmes y ont été abordés : bâtir un marché du travail européen dynamique, l’impact de la crise sur l’emploi, les secteurs à fort potentiel de création d’emplois, la politique de l’emploi tout au long de la vie et la voie du plein emploi. Des thèmes déclinés en ateliers thématiques dont un concernait le développement de l’économie sociale. Une présentation du groupe de coopératives « Mondragon » figurait, entre autres, au programme de cet atelier.

Dans leur compte rendu, les participants ont rappelé les freins actuels au développement de l’économie sociale et pointé les actions de la Commission, comme l’initiative pour l’entrepreneuriat social ou le label pour les fonds d’entrepreneuriat social européen, en cours de procédure législative. Par ailleurs, lors de son discours, le commissaire de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion, László Andor, a exprimé que l’économie sociale montre l’exemple en matière de dialogue social au niveau de l’entreprise et qu’elle ouvre la voie vers un modèle plus participatif de l’économie, avec des flexibilités internes et un fort engagement pour la sécurité de l’emploi et la protection sociale des employés et des membres. Parmi les conclusions de la conférence, il a rappelé l’importance de renforcer l’économie sociale et les programmes d’emploi communautaires qui répondent aux besoins économiques locaux et sociaux, notamment dans les secteurs verts et de la santé.

Plus d’infos : Commission européenne secteurs Emploi et Affaires sociales – Site : http://ec.europa.eu/social - Téléchargez le compte-rendu de l’atelier sur l’économie sociale


FEDERAL
Clarification et modification à propos des entreprises de titres-services

En mai dernier, étonnées par l’interprétation du FOREM de la Loi sur les titres-services (TS), les fédérations Atout EI et l’Interfédé avaient amené le débat au Parlement. Le député Jean-Marc Delizée s’était emparé de la question et avait interpellé la Ministre fédérale de l’Emploi à ce sujet. La problématique concernait le refus de projets d’accompagnement de demandeurs d’emplois qui intégraient des stages dans des entreprises titres-services pour des candidates aides ménagères. Entendez « sur le terrain », les stages en entreprises étant, eux, bien autorisés sans remise en question. La réponse de la Ministre avait apporté une 1ère clarification et nuancé l’interprétation du FOREM. Une note des autorités compétentes clôture dorénavant le débat et confirme la possibilité, pour des personnes en insertion, d’effectuer des stages dans le secteur des titres-services, dans le respect des conditions imposées par la Loi. Comme, entre autres, le fait que le stagiaire doit toujours être accompagné, qu’il observe, imite ou aide le travailleur qu’il accompagne mais ne perçoit pas de titres-services, que le travailleur effectue ses tâches habituelles et qu’il ne peut pas toucher de titres-services pour l’activité d’encadrant du stagiaire.

A noter que les dispositions pour plus de contrôle et une professionnalisation accrue du secteur, prises par le Gouvernement fédéral lors du dernier conclave budgétaire, sont maintenant d’application. L’arrêté royal qui concrétise ces mesures a été adopté début août, avec effet rétroactif au 1er juillet. Pour rappel, parmi ces mesures, figurent la priorité à l’engagement des demandeurs d’emploi, une prolongation de la validité des TS et une augmentation de prix d’achat ou encore, l’obligation des entreprises de soumettre un business plan approuvé par un comptable pour les demandes d’agréation. Pour la fédération des entreprises d’insertion, Atout EI, ces différentes modifications étaient prévisibles vu le succès de ce dispositif coûteux pour l’Etat. Un recentrage vers son objectif de créations d’emplois était donc nécessaire. De même, selon Atout EI, la trop grande accessibilité au dispositif pour toutes sortes d’opérateurs ne pouvaient qu’aboutir à des mesures de précautions et de sanctions au niveau des agréments.

Plus d’infos : Cabinet de la Ministre de l’Emploi - Tél. : 02/238.28.11 - Courriel : info@deconinck.belgium.be - Site : www.emploi.belgique.be – Interfédé - Tél. : 081/74.32.00 – Courriel : secretariat@interfede.be - Site : www.interfede.be - Atout EI - Courriel : federation@atoutei.be - Site : www.atoutei.be


WALLONIE/BRUXELLES
Accord de coopération pour la Charte associative

Le 20 septembre, les Gouvernements de la Wallonie, de la Fédération Wallonie-Bruxelles et le Collège de la COCOF ont adopté un accord de coopération autour de la « Charte associative ». Faute de cet accord, cela faisait 3 législatures successives que le projet était en suspend. Le texte de la Charte, quant à lui, avait été adopté par les trois parlements respectifs, en 2009. Une Charte qui vise à permettre la structuration des relations entre les pouvoirs publics et le monde associatif. L’accord de coopération tant attendu, la transpose en droit. Il consacre notamment la liberté d’expression et l’indépendance des associations, la simplification administrative et la transparence des subventions. L’accord comprend en outre un modèle de recours indépendant, via des « instances d’avis », pour permettre aux associations de faire valoir leurs droits.

Concrètement, toutes les associations bénéficieront désormais d’un organe de recours indépendant et accessible, dans leurs secteurs. Côté transparence, le grand public sera à l’avenir informé chaque année de la liste de toutes les subventions octroyées. En amont, chaque ministre devra publier une circulaire avec les critères d’octroi des subventions, les procédures et les délais de réponse. Le projet d’accord sera maintenant soumis à un cabinet de juristes, puis aux associations représentatives, avant de passer au Conseil d’État.

Plus d’infos : Gouvernement wallon – Site : http://gouvernement.wallonie.be – Cabinet de Rudy Demotte – Tél. : 81/331.211 (Wallonie) – 02/801.72.11 (Fédération Wallonie-Bruxelles - Site : http://demotte.wallonie.be - Cabinet de Christos Doulkeridis - Tél. : 02/506.33.11 – Courriel : info@doulkeridis.irisnet.be – Site : www.doulkeridis.be – Cabinet de Charles Picqué – Tél. : 02/506.32.11 – Courriel : info@picque.irisnet.be – Site : www.pourbruxellesavecvous.be

Imprimer l’Article
imprimer



Actu de SAW-B

EDUCATION PERMANENTE
Publications

Le pôle éducation permanente de l’équipe de SAW-B publie trois nouvelles analyses critiques. L’une sur les coopératives d’activités, se penche sur ce modèle économique qui permet d’entreprendre autrement. En l’occurrence, l’accompagnement à l’auto-création d’emploi est un secteur d’activité relativement récent pour les coopératives. Cette analyse met en lumière ce que proposent ces structures, leur histoire et comment les valeurs coopératives s’y vivent.

Une deuxième analyse remet l’autonomie de gestion en questions. Pierre angulaire des principes éthiques de l’économie sociale, elle n’est pas une spécificité belgo-belge. La loi cadre espagnole sur l’économie sociale de 2011 stipule aussi l’autonomie par rapport aux pouvoirs publics dans les principes directeurs. Et la fédération Social Economy Europe, qui défend l’économie sociale au niveau européen, reprend également la Charte de l’Economie Sociale des Français, où l’autonomie de gestion compte parmi les valeurs fondamentales. Cette analyse tâche d’expliciter ce que recouvre ce principe, d’aborder les enjeux qui lui sont liés et de mettre en rapport théorie et pratiques.

Enfin, une troisième publication évalue l’apport de l’Union Européenne à la construction de l’économie sociale. Trop souvent mal connue et mal aimée, l’Europe joue un rôle déterminant dans de nombreux aspects de notre vie quotidienne et de celle des entreprises et autres institutions économiques que nous côtoyons. L’économie sociale n’y échappe pas et devrait, si elle veut influer sur ce processus, mieux en prendre la mesure. Cette analyse propose de revenir sur ce que peut apporter l’Union Européenne pour soutenir le développement des entreprises sociales.

Plus d’infos : SAW-B – Tél. : 071/53.28.30 – Courriel : info@saw-b.be – Site : www.saw-b.beAccédez à la liste complète des analyses

Imprimer l’Article
imprimer



Appels à projet

Inclusion numérique

À l’heure actuelle, les TIC font partie intégrante de notre vie. Près de 80% des utilisateurs belges d’Internet entre 16 et 74 ans se connectent chaque jour pour surfer sur des réseaux sociaux, envoyer des e-mails, postuler à des emplois, consulter des informations, etc. Faire pénétrer les personnes défavorisées dans l’univers du numérique est dès lors une manière de les intégrer socialement. Les possibilités qu’offrent les TIC sont très diverses : en améliorant ses connaissances et son utilisation des TIC, on augmente ses chances sur le marché de l’emploi, on accède plus facilement aux services et aux informations et on prend part à la société.

Raisons pour lesquelles la secrétaire d’État à l’Intégration sociale lance l’appel à projets « Tirer profit des TIC pour activer professionnellement et socialement les groupes fragilisés ». Il vise à mettre sur pieds des projets innovants qui utilisent les TIC pour ouvrir des opportunités d’intégration. Ces projets peuvent aussi bien viser une activation professionnelle (par exemple, pré-trajets pour formation TIC, aide pour postuler en ligne,...) que sociale ( aptitudes de base, participation,...). Les dossiers de candidature doivent être introduits pour le 05/10/2012.

Plus d’infos : SPP IS – Tél. : 02/508.85.86 — Courriel : question@mi-is.be - Site : www.mi-is.be


Concours photo « L’économie sociale et solidaire en images »

Ce concours photo a pour objectif de présenter l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) dans toute sa diversité. Il comporte deux catégories. La première, intitulée « L’Economie Sociale et Solidaire sur le terrain » vise à illustrer les activités de l’E.S.S. La deuxième, « L’Economie Sociale et Solidaire prend de la hauteur » concerne les prises de vue qui illustrent les principes, les valeurs ou le poids économique de l’E.S.S.

Le concours est initié pour la clôture du projet interrégional D.E.S.I.R. et les 10 ans du Dispositif Local d’Accompagnement, qui visent tous deux le développement des établissements et des emplois de l’Economie Sociale et Solidaire. Les gagnants peuvent remporter jusqu’à 1000€ de récompenses. La date limite de remise des photos est fixée au 31 octobre.

Plus d’infos : Observatoire Transfrontalier de l’Economie Sociale et Solidaire - Tél. : 010/45.64.50 - Courriel : contact@concertes.be – Site : www.observatoire-ess.eu

Imprimer l’Article
imprimer



Publications

Economie sociale et solidaire : Quels emplois et quels besoins de formations ?

L’Observatoire de l’économie sociale édite son 5ème numéro des cahiers qu’il publie autour des enjeux, concepts et recherches sur l’économie sociale. Ce nouveau cahier thématique vise à regarder les réalités de l’emploi de l’économie sociale et solidaire ainsi que les formations utiles à ce secteur économique. Il décrit aussi quelques pistes qui amélioreraient ces réalités. L’objectif, sans être exhaustif, est de susciter l’envie d’ouvrir la discussion et d’aller plus loin.

Plus d’infos : Observatoire transfrontalier de l’économie sociale et solidaire – Site : www.observatoire-ess.euTéléchargez le cahier


Vivre de son art. Histoire du statut de l’artiste XV-XXIe siècles

L’évolution du statut de l’artiste est une longue histoire. Face aux évolutions technologiques et à la constitution d’un marché de l’art, il a fallu inventer et renforcer un statut social particulier. Son rôle fut et reste le même : palier l’insécurité et la fragilité, souvent liées à la condition de créateur, et l’adapter aux nouvelles pratiques et aux réalités socio-politiques changeantes. Comprendre ces évolutions, ces permanences et ces mutations, telle est l’ambition de cet ouvrage collectif initié par l’Association professionnelle des métiers de la création « SMartFr ». Dix-huit plumes, majoritairement françaises, se penchent sur la question dans cet ouvrage dirigé par Agnès Graceffa. Le livre sera présenté le 5 octobre, à la Maison du livre, à Bruxelles.

Plus d’infos : SMartBe – Site : www.smartbe.be - Présentation le 5 octobre – Heure : 20h – Lieu : Maison du Livre - Rue de Rome, 24 à 1060 Bruxelles


Agroécologie et économie sociale : cultivons une nouvelle société

Le Groupe Terre consacre le numéro 138 de son journal à la question « l’agroécologie et économie sociale seraient-elles les graines d’une société nouvelle ? » Un thème choisi dans la prolongation d’une journée de réflexion intitulée « Semer le futur » que l’ONG a organisé le 29 septembre dernier. La rencontre accueillait Pierre Rabhi, agriculteur-penseur français d’origine algérienne, reconnu comme expert international de la sécurité alimentaire. Une occasion d’ouvrir ce nouveau numéro du journal « Terre » par une interview de l’invité. Autres points au sommaire de la publication : une définition de l’agroécologie, le rôle de l’économie sociale dans la gestion des biens communs, l’aspect citoyen, des portraits d’entreprises sociales, des projets Nord et Sud, etc.

Plus d’infos : Groupe Terre – Tél. : 04/240.68.48 – Site : www.autreterre.org - Téléchargez le numéro du journal


L’habitat alternatif a-t-il le vent en poupe en Wallonie ?

Le dernier dossier des « Echos du logement » met les initiatives alternatives à l’honneur. La revue propose des perspectives en faveur de ce type d’initiatives, comme la nécessité de disposer de normes souples. Entre autres participations, celle de Marilène De Mol, du Service de lutte contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale, sur les « Formes alternatives de logement : au-delà des murs, l’habitat ». Le dossier évoque aussi les problématiques de l’habitat permanent en camping, des occupations d’immeubles vides, de l’autoproduction ou encore de l’habitat solidaire. Dans sa rubrique « Législation », la publication fait le point sur l’entrée en vigueur du Code wallon du logement durable, lequel prévoit que des aides sont dorénavant octroyées aux habitants occupant un habitat dit alternatif.

Plus d’infos : Alter Echos - Tél. : 02/541.85.20 - Site : www.alterechos.be - Téléchargez la revue

Imprimer l’Article
imprimer



Agenda

OCTOBRE
Les formations de La Boutique de gestion

La Boutique de Gestion propose des formations à l’attention des acteurs du non-marchand et de l’économie sociale. Différents modules sont consacrés à la gestion financière, comptable, juridique et la gestion administrative du personnel. Nouveauté pour la rentrée, une formation sur la question des interruptions de carrière.

Plus d’infos : Tél. : 081/26.21.58 – Courriel : jv@boutiquedegestion.be – Site : http://www.boutiquedegestion.be/formations


1er OCTOBRE 2012
Formation « Start Emploi »

Le Centre Européen du Travail de Thuin (OISP) propose une formation de groupe destinée à tout demandeur d’emploi qui souhaite être coaché dans sa recherche d’emploi. Organisée en partenariat avec le Forem, elle s’articule autour de 3 axes : se situer professionnellement, se dynamiser, rechercher un emploi et/ou une formation.

Plus d’infos : Lieu : Centre Européen du Travail - Rue du Pont, 11 à 6530 Thuin - Tél.:071/59.19.49 et 0474/05.03.34 - Courriel : cet.thuin@brutele.be - Site : http://lilon.be


2 ET 4 OCTOBRE 2012
Les petits déjeuners du microcrédit professionnel

Crédal, la coopérative de crédit solidaire, organise des petits déjeuners sur le microcrédit professionnel, dans ses antennes de proximité. Ils s’adressent aux accompagnateurs et conseillers de porteurs de projets. Une occasion de découvrir les nouveaux produits de la coopératives, les procédures accélérées, etc. afin de conseiller au mieux les porteurs accompagnés.

Plus d’infos : Lieux : Le 2 octobre, sur le site de Monceau-Fontaines à 6031 Monceau-sur-Sambre – Le 4 octobre, dans les locaux de Crédal – Rue Pierreuse, 57 à Liège – Courriel : microcredit@credal.be – Site : www.credal.be


DU 3 AU 13 OCTOBRE 2012
La semaine du commerce équitable

Débats, petits-déjeuners, pièces de théâtre, randonnées, balades à vélo,… la palette des activités locales organisées lors de la Semaine du commerce équitable est très large. Au programme général : concours photo « Fair Trade on board », le salon virtuel du commerce équitable, un supplément de 16 pages du Vif L’Express et une campagne radio sur les chaînes de la RTBF.

Plus d’infos : Sites : www.semaineducommerceequitable.be - www.salonducommerceequitable.be


4 OCTOBRE 2012
La Régionalisation : « grand chambardement ou pétard mouillé ? Comment se situer ? »

Pour sa 16ème journée d’étude, la FeBISP, fédération bruxelloise des organismes d’insertion socioprofessionnelle et d’économie sociale d’insertion, amorce la réflexion sur les questions liées à la Régionalisation. En clôture des interventions, un panel politique permettra un débat ouvert avec des députés régionaux bruxellois, membres de la Commission Affaires économiques et Emploi.

Plus d’infos : Heures : De 9h à 16h30 – Lieu : La maison du peuple de Saint-Gilles - Parvis de Saint-Gilles, 37-39 à 1060 Bruxelles – Tél. : 02/537.72.04 – Courriel : secretariat@febisp.be – Site : www.febisp.be – Prix : 5€ pour les membres FeBISP – 10€ pour les non-membres


4 ET 5 OCTOBRE 2012
Séminaire-formation sur les marchés publics et aides d’Etat

Comment appliquer correctement les règles européennes sur les marchés publics et les aides d’Etat dans l’organisation des services sociaux locaux et régionaux ? Telle est la question centrale à laquelle répondront les différents intervenants, dont des représentants de la Commission européenne et de la Cour Européenne de Justice.

Plus d’infos : Heures : Le 4 octobre : De 9h à 18h et le 5 octobre : De 9h à 13h – Lieu : Bruxelles - Tél. : 02/230.88.10 - Courriel : info@revesnetwork.eu - Site : www.revesnetwork.eu


5 OCTOBRE 2012
Colloque « La distribution des richesses, quelle part au salaire ? »

En regard de la crise et vu l’actualité prochaine des négociations autour d’un accord interprofessionnel en Belgique, le réseau d’économistes hétérodoxes « Econosphères » et l’agence d’informations alternatives « De Wereld Morgen » se penchent sur la part des salaires dans la distribution des richesses en Belgique et en Europe. Un débat avec des personnalités du monde économique et politique.

Plus d’infos : Heures : De 8h30 à 16h - Lieu : ULB – Salle Dupréel - Av. Jeanne, 44 à 1050 Bruxelles – Tél. : 0474/351.544 – Courriel : info@econospheres.be - Traduction simultanée français-néerlandais – Inscription gratuite mais souhaitée


6 OCTOBRE 2012
Brocante de la Solidarité

Le groupe Terre oriente l’édition 2012 de sa brocante annuelle sur le thème de la sensibilisation à la gestion des déchets. La brocante « Action propreté » s’inscrit dans la campagne « Emball’Agir » de la Wallonie. Elle comprendra diverses animations pour petits et grands autour de la récupération et du tri des déchets ainsi que 400 exposants. Tous les bénéfices des ventes vont aux projets de solidarité de l’ONG du groupe, Autre Terre ASBL.

Plus d’infos : Heures : De 8h à 16h – Lieu : Herstal – Tél. : 04/240.68.46 – Site : www.autreterre.org


6 OCTOBRE 2012
Les états généraux de la finance

Les états généraux de la finance marqueront la clôture de la quinzaine de la financité. Après des ateliers thématiques en matinée, un débat se tiendra sur le thème « crise financière et modèles bancaires ». Michel Visart, journaliste économique à la RTBF jouera le rôle de modérateur entre les trois invités de marque : Philippe Meystadt, ancien président de la Banque européenne d’investissement (BEI), ancien vice-premier ministre, Philippe Lamberts, Député européen Ecolo, et Pierre Larrouturou, homme politique français, fondateur du Collectif « Roosevelt 2012 ».

Plus d’infos : De 9h30 à 18h30 – Lieu : L’Arsenal, ch. de Wavre, 950 à 1040 Bruxelles - Tél. : 02/340.08.60 – Courriel : info@financite.be – Site : www.financite.be


8 OCTOBRE 2012
Vers un modèle optimal de gouvernance dans les coopératives de travailleurs

La rencontre internationale des coopératives de travail sera l’occasion d’une conférence-débat sur la gouvernance dans les coopératives de travailleurs. Au programme : présentation d’une étude sur un modèle optimal de gouvernance, témoignages et expériences concrètes d’experts internationaux, échanges avec des coopératives de divers pays et régions du Québec. Une conférence en préalable au Sommet international des coopératives 2012.

Plus d’infos : Heures : De 10h à 20h - Lieu : Centre des congrès de Québec – Tél. : 00.1.514/526.6267 – Courriel : info@reseau.coop - Site : http://www.sommetinter2012.coop/site/programmation/activites


9 OCTOBRE 2012
La plus-value des nouvelles technologies pour les services à la personne

En parallèle du vieillissement de la population et de l’augmentation du nombre de personnes qui souhaitent rester à leur domicile le plus longtemps possibles, les nouvelles technologies poursuivent leur développement. Des outils qui n’échappent pas au secteur des services de proximité. Cette étude, publiée et présentée par Pour la Solidarité, fait l’état des lieux de la situation belge et la comparaison avec la France et la Suède.

Plus d’infos : Heures : De 9h à 14h - Lieu : Amazone ASBL - Rue du Méridien, 10 à 1210 Bruxelles - Tél. : 02/535.06.70 - Courriel : fanny.cools@pourlasolidarite.eu - Traduction français/néerlandais


12 OCTOBRE 2012
Formation en management associatif

Le Certificat interuniversitaire en Management associatif, dispensé par l’ULB et l’UMons, s’adresse aux cadres et responsables d’associations, de fondations et d’entreprises d’économie sociale. Il s’articule autour des 3 modules : droit, comptabilité et fiscalité ; gestion des ressources humaines et culture associative ; économie sociale, politiques de l’emploi et Europe.

Plus d’infos : Service formation continue de l’ULB – Tél. : 02/650.45.80 – Courriel : formcont@admin.ulb.ac.be – Site : http://formcont.ulb.ac.be/formation/viewSelected/309


13 OCTOBRE 2012
Samedis cinéma « Culture en transition »

Le pétrole va disparaître, le climat se réchauffe, l’économie n’en fait qu’à sa tête… et pourtant, nous pouvons dès aujourd’hui construire un avenir meilleur. Le documentaire « Cultures en transition » de Nils Aguilar montre des initiatives locales qui fonctionnent ! Au menu de cette 2ème séance du cycle de ciné-débats les « Samedis cinéma » : simplicité, faibles coûts, écologie, convivialité, économie locale, échange de savoirs.

Plus d’infos : Heure : 9h45 - Lieu : Ciné Le Parc - Rue de Montigny, 58 à 6000 Charleroi – Tél. : 071/31.71.47 – Site : www.cineleparc.be - Prix : 5,3€ la séance – 21,5€ abonnement pour le cycle - prix réduits article 27 - Accédez au programme complet des Samedis cinéma


24 OCTOBRE 2012
Etats généraux de CAIPS

« Développement économique de la Wallonie, partenariats et mises à l’emploi : rêves ou réalités ? » C’est sur ce thème que CAIPS, la Concertation des Ateliers d’Insertion Profesionnelle et Sociale, organise ses états généraux 2012. Neuf ateliers, en matinée suivis d’un dîner-débat sur l’insertion, l’accompagnement individualisé, le dispositif de coopération, le plan d’accompagnement des chômeurs et le dispositif de coopération.

Plus d’infos : De 9h à 15h30 - Lieu : La Marlagne - Rue des Marroniers, 26 à 5100 Wépion - Tél. : 04/337.89.64 - Courriel : info@caips.be - Site : www.caips.be


25 OCTOBRE 2012
Intégration des clauses sociales dans les marchés publics

Nombreuses sont les ASBL tenues de recourir à l’outil des marchés publics. Loin d’être une boîte opaque à destination des seuls juristes, ce cadre des marchés publics permet une créativité et constitue un véritable outil de politique de responsabilité sociétale. Technique et orientée vers l’opérationnel cette formation présente un volet théorique, un service help desk gratuit et des témoignages d’entreprises à même de répondre aux appels d’offre qui incluent des clauses sociales.

Plus d’infos : Heures : De 9h15 à 13h – Lieu : Au Four et au Moulin – Ch. du Roeulx, 331 à 7000 Mons – Tél. : 071/53.28.30 – Courriel : info@saw-b.be – Site : www.saw-b.be


25 OCTOBRE 2012
Etre activé, voie passive ? Invitation à dépasser les paradoxes des politiques d’insertion

De l’activation socioprofessionnelle à l’accompagnement en passant par la motivation : comment transformer la contrainte en success-stories ? Une participation des publics à la vie socioculturelle : oui, mais comment ? Coaching et aide contrainte : est-ce possible ? Autant de questions auxquelles cette journée d’étude du réseau Flora tentera d’apporter des réponses.

Plus d’infos : Heures : De 9h30 à 16h - Lieu : Bruxelles - Tél. : 02/204.06.45 - Courriel : info@flora.be - Site : www.florainfo.be - Prix : 25€ - Gratuit pour les associations membres de Flora - Inscription obligatoire – Traduction français/néerlandais


29 OCTOBRE 2012
Clôture de l’année internationale des coopératives

De nombreux intervenants internationaux célèbreront la clôture de l’Année Internationale des coopératives en parallèle de l’Assemblée Générale de l’Alliance Coopérative Internationale (ACI) qui décidera du plan d’action pour une décennie coopérative, ainsi que de la délocalisation de l’ACI à Bruxelles, en Belgique. Le Festival Mondial et ICAEXPO auront lieu du 29 octobre au 2 novembre à Manchester, en Angleterre, et constituent l’événement culminant de l’ACI pour l’Année internationale. La cérémonie d’ouverture accueillera en vedette José Graziano da Silva, le Directeur Général de l’Organisation pour l’Alimentation et l’Agriculture des Nations Unies (FAO), qui se joindra aux milliers d’autres délégués du Royaume-Uni et du reste du monde.

Plus d’infos : Lieu : Manchester - 00.41.22/929.88.38 - Courriel : ica@ica.coop - Site : http://2012.coopAccédez au programme de clôture


9 NOVEMBRE 2012
Le défilé des Petits Riens

L’ASBL Les Petits Riens a fêté ses 75ans et la voilà qui célèbre les dix ans de son défilé « Second Hand Second Life ». Rappel du principe : Une trentaine de stylistes et designers, jeunes talents à suivre, ou maisons de grande renommée mettent leur créativité au service de pièces uniques créées à partir de vêtements, meubles et accessoires chinés dans les points de vente de seconde main des Petits Riens.

Plus d’infos : Heure : 19h - Lieu : Tour et Taxis – Av. du Port, 86c à 1000 Bruxelles – Site : www.lespetitsriens.be - Prix : 55 €, places VIP – 30€ places adultes - Places sont uniquement disponibles en prévente via Sherpa

Imprimer l’Article
imprimer


Une newsletter publiée par SAW-B avec le soutien de la Wallonie

ANNUAIRE DE L’ÉCONOMIE SOCIALE