ES-Infos

Newsletter de l’Économie Sociale

Découvrez chaque mois l’actualité de l’économie sociale

Gérer vos abonnements
<< Retour au sommaire

Mars 2018 - n°146

Publications

La mesure d’impact social : caractéristiques, avantages et limites des démarches existantes

La question de l’évaluation de l’impact social des entreprises sociales suscite de nombreux débats, comme en atteste la multiplication des études sur le sujet.

Pour mieux appréhender les différentes interprétations et pratiques de l’évaluation d’impact social aujourd’hui, le Labo de l’ESS et la Fonda, l’Avise (le portail français du développement de l’économie sociale et solidaire) publient un rapport sur les expériences d’évaluation d’impact social existantes. Après avoir identifié les limites des approches actuelles mais également les opportunités et les meilleures pratiques, ils interrogent le recours à l’évaluation de l’impact social pour estimer la valeur des activités d’utilité sociale.

Plus d’infos : téléchargez le rapport

Economie sociale en Europe du sud-est : perspectives de développement et actions publiques

Si l’économie sociale a connu un essor conséquent en Europe au cours des trente dernières années, ses principes et ses atouts peinent à s’implanter dans les pays de l’Europe du sud-est. Le secteur y est à la fois soutenu par des initiatives de terrain et des initiatives politiques publiques, relevant de prérogatives communautaires européennes mais aussi nationales.

Quelles sont les dynamiques à l’œuvre et les mesures souhaitables afin de dynamiser l’économie sociale dans le Sud-Est européen ? L’action européenne constitue-t-elle un levier pour les politiques nationales en faveur de l’économie sociale ? L’analyse de Pour La Solidarité dresse un état des lieux des avancées et des perspectives de développement de l’économie sociale dans la Région.

Plus d’infos : Téléchargez l’analyse

La coopérative multi-parties prenantes : une innovation sociale

Dans la tradition coopérative, la communauté des coopérateurs est homogène et tous les membres entrent dans la même catégorie : producteurs, consommateurs, agriculteurs, travailleurs… Pourtant, depuis la deuxième moitié du 20e siècle, de nouvelles coopératives voient le jour : les coopératives multi-parties prenantes. SMart consacre une analyse pour mieux comprendre les particularités du système et les avantages qu’il y a à réunir dans une même structure différentes catégories de membres aux besoins et aux motivations souvent hétérogènes.

Plus d’infos : télécharger l’analyse

Une newsletter publiée par SAW-B avec le soutien de la Wallonie