ES-Infos

Newsletter de l’Économie Sociale

Découvrez chaque mois l’actualité de l’économie sociale

Gérer vos abonnements
Télécharger l'ES-Info
(PDF – 226 ko)
<< Retour au sommaire

Septembre 2013 - n°102

Actu des entreprises

ANNIVERSAIRE

Le Village N°1 fête son 50ème anniversaire

Le Village n°1, acteur économique et social important en Brabant wallon, fête cette année son cinquantième anniversaire. En 50 ans d’existence, le Village n°1 a fortement évolué. Sa mission est devenue double : accompagner des personnes handicapées dans leur projet de vie et créer de l’emploi pour tous. Il emploie aujourd’hui 1000 collaborateurs, dont près de 600 sont en situation de handicap mental, voire physique et social, dans différents domaines d’activité : conditionnement, logistique documentaire, services de proximité, etc.

Le Village souhaite profiter de l’occasion pour valoriser les activités menées par ses résidents et se rapprocher du grand public. Tout au long de l’année seront mis en œuvre divers projets tels que la réalisation d’un film retraçant l’histoire du Village, la publication d’un ouvrage destiné à la vente, l’organisation d’un colloque sur l’autisme, la création d’un badge « spécial 50ème », …

En parallèle, le Seresa (service résidentiel et d’accueil de jour du Village n°1) organise une édition « spéciale 50e anniversaire » de Reg’arts, son festival d’art différencié. Celle-ci se déroulera du 3 au 11 octobre 2013, semaine durant laquelle les personnes handicapées dévoileront leur savoir-faire artistique. Des expositions, des représentations théâtrales, des animations et des activités diverses offriront autant d’opportunités de rencontres.

Plus d’infos  : Site du Village N°1 : http://www.levillage1.be/ – Julie Galand, Chargée de Communication - Tél. : 02 386 07 13 – Courriel : Julie.Galand@levillage1.be

MISE A L’HONNEUR

L’asbl Terre lauréate 2013 de l’appel à projets « Collecte sélective innovante de déchets »

Le Ministre wallon de l’Environnement et le Service Public de Wallonie ont lancé en juin 2012 l’appel à projets « collecte sélective innovante » pour encourager les opérateurs de gestion et de traitement des déchets à développer des projets novateurs et reproductibles de collecte sélective des déchets ménagers et assimilés sur le territoire de la Région wallonne.

Au terme d’une procédure de sélection, 6 projets pilotes ont été retenus. Un de ces projets est porté par l’asbl Terre : il prévoit la collecte des textiles usagés dans les établissements scolaires du centre de Liège. Le mode de collecte est laissé au choix de l’école : soit via une bulle classique implantée dans l’enceinte de l’établissement, soit via une collecte événementielle réalisée deux fois par année scolaire. Le projet comporte un volet éducatif pour sensibiliser les élèves à la problématique des déchets.

Plus d’infos : retrouvez les lauréats de l’appel sur le portail environnement de la Région Wallonne – Site de l’asbl Terre : http://www.terre.be/

INSERTION

Nouveau décret CISP : le secteur des EFT/OISP est inquiet et se mobilise

Plus de 300 travailleurs du secteur des EFT et OISP se sont rassemblés le 10 juillet dernier au pied du Parlement wallon, qui votait le même jour le décret CISP (pour Centres d’Insertion SocioProfessionnelle). Pour rappel, la refonte de cette législation visait, entre autres, à revoir le mode de financement des ces structures et à harmoniser les publics cibles.

L’Interfédé qui représente, via ses cinq fédérations, quelque 157 EFT/OISP, soit près de 20.000 demandeurs d’emploi en formation chaque année, a manifesté sa colère. Pour elle, le Ministre Antoine fait une offre au rabais qui ne mènera qu’à un appauvrissement du secteur de la formation et de l’insertion socioprofessionnelle.

Ce décret met à mal l’essence même de ce secteur spécialisé dans l’insertion sociale et professionnelle des personnes les moins qualifiées et les plus éloignées de l’emploi. Particulièrement visée : l’augmentation des dérogations (de 20 à 40 ou même 50 %) permettant d’inclure dans les formations des jeunes ayant leur certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS). Quid alors de l’accompagnement des personnes les plus fragiles ? Pour l’Interfédé, cette mesure risque de détourner les EFT/OISP de leur public cible.

Si l’enveloppe allouée reste identique par rapport à la précédente, la nouvelle clé de répartition proposée pourrait entraîner la disparition de certains centres, avec des pertes d’emploi à la clé. Ce qui réduirait in fine l’offre de formation et d’insertion en Région Wallonne.

Accusé de vouloir avantager les filières les plus porteuses d’emploi, le ministre André Antoine s’inscrit en faux contre ces arguments : « C’est à eux de décider librement des stagiaires qu’ils prendront ou non. Il s’agit d’une faculté, et il n’y a aucune obligation ». Par ailleurs, les dérogations ne s’appliquent automatiquement que dans les régions où le taux de chômage est inférieur de 15 % à la moyenne, précise le ministre, qui souhaite tenir compte des disparités régionales.

Selon André Antoine, le secteur aurait bénéficié d’une plus grande souplesse : son budget a été augmenté de 9,5 millions depuis le début de la législature, il bénéficie de l’indexation ou encore de la subsidiation désormais versée à 80 % dans les premiers mois de l’année.

L’Interfédé, quant à elle, affirme qu’elle restera vigilante lors de la rédaction des arrêtés d’application du décret CISP.

Plus d’infos : L’Interfédé - Françoise Robert, Chargée de Communication - Tél. : 081/74.81.00 - francoise.robert@interfede.be – Téléchargez le communiqué de presse de l’Interfédé – Lire à ce sujet l’article de l’Avenir.net du 11/07/13 - Voir l’ES-Infos de juillet/août 2013

INAUGURATION

Présentation du projet CIMEDE

L’Atelier de l’Avenir a inauguré le 21 juin dernier ses nouveaux bureaux, premier bâtiment conçu avec le système constructif CIMEDE (Construction Industrielle de Maisons Evolutives, Durables, et Economiques).

Cette coopérative à finalité sociale emploie des personnes handicapées, principalement sourdes et malentendantes. Créée à partir des Ateliers du Monceau, elle est active depuis 2008.
CIMEDE est nouveau concept de construction basé sur des panneaux de bois préfabriqués en usine pour produire à faible coût des maisons unifamiliales durables et à basse consommation d’énergie.

Son point fort ? La modularité ! L’agencement des espaces de vie sera évolutif à la demande du client, lors de la réalisation de la bâtisse et lors de l’évolution des besoins familiaux en cours de vie du bâtiment. Les immeubles sont démontables, permettant à long terme d’intégrer de nouvelles techniques d’isolation et/ou de recycler les éléments constructifs en fin de vie du bâtiment.
Le projet a été soutenu dans le cadre du plan Marshall 2.0 et par le pôle de compétitivité Greenwin.

Plus d’infos : Site des Ateliers de l’Avenir : http://www.atelier-de-lavenir.be – Projet CIMEDE : http://www.cimede.be/

ARTISTES

Artistes et travail en débat

L’asbl ACT (Artiste et Créateurs au Travail) est née en 2010 avec pour objectif de favoriser la reconnaissance du travail des artistes et créateurs, pour que tous puissent vivre dignement de leur art. Les « mercredis des oreilles vertes » est une des actions phare qu’elle a lancé. C’est à la fois une scène ouverte pour que les artistes puissent présenter leur travail, une table-emploi pour qu’ils rencontrent d’éventuels commanditaires ou encore des débats autour du thème « emplois et artistes ». Un endroit essentiel pour aborder le statut particulier des artistes et créateurs, leurs difficultés d’emploi, d’insertion et de formation.

A partir de septembre, les Mercredis des Oreilles vertes se décentralisent et s’exportent sur l’ensemble du territoire de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Une quinzaine de centres culturels et lieux alternatifs de Charleroi, Ath, Bruxelles en passant par le Luxembourg accueilleront une ou plusieurs éditions de ces rencontres professionnelles. Des débats seront proposés lors de chaque édition, en partenariat avec SMart, Présence et Action Culturelles et SAW-B. Ces débats aborderont des questions fondamentales telles que la formation des artistes, le travail au projet, le financement participatif, les collaborations entre artistes et entreprises, les collectifs d’artistes, etc.
Des thèmes qui, plus qu’il n’y parait à première vue, sont en prise directe avec les enjeux de l’économie sociale.

Plus d’infos : ACT – Courriel : equipe@act-asbl.be – Site : http://www.act-asbl.be – Première édition des Mercredis des oreilles vertes le 4 septembre à Cité Culture (voir la rubrique « Agenda »).

Une newsletter publiée par SAW-B avec le soutien de la Wallonie