La journée des Chantiers

Parole de travailleurs de l’ES

« Ce qui est intéressant, c’est de se remettre en question, de revoir notre fonctionnement. On n’a pas assez de réunion, on ne prend pas assez le temps de faire des réunions, d’où l’intérêt de cette démarche-ci. C’est une manière de se recentrer sur notre fonctionnement » (Un travailleur de Cherbai)

En savoir plus

Nouvel article

  • Travailler : pour quoi faire ?
  • Quel regard la société porte-t-elle sur ceux qui n’ont pas d’emploi ?
  • Qui est responsable du chômage ?
  • Quel sens encore donner au travail social ?

Il ne suffit plus d’avoir un emploi pour être heureux. Compétitivité, rentabilité, efficacité, flux tendu, qualité totale sont des mots qui cachent et imposent des réalités très dures : précarité de l’emploi, pression et stress, interim, déshumanisation, délocalisations et fermetures d’entreprises brutales, etc.

Dans ce contexte, quel sens donner à ce que nous faisons, à ce que nous produisons ? A quoi est-ce que nous contribuons ? Et si on n’a pas d’emploi : quel regard la société porte-t-elle sur les chômeurs ? Pourquoi ? D’où vient cette situation de plein chômage ? Comment jonglent les professionnels de l’insertion entre accompagnement d’un public de plus en plus précaire et injonction de « faire du chiffre » ?

Quelles réponses à ces questions ?

SAW-B propose de questionner le travail et l’emploi ensemble, travailleurs, travailleurs sociaux, adultes en formation, chômeurs et citoyens.
Interroger, débattre, comprendre mais aussi reprendre la parole, s’exprimer sur le travail tel que nous le vivons, tel que nous le revendiquons.

Parmi les nombreuses manières possibles d’aborder cette thématique, voici quelques exemples concrets :

En pratique

SAW-B SOLIDARITÉ 

DES 

ALTERNATIVES 

WALLONNES ET 

BRUXELLOISES . 42/6 rue de Monceau-Fontaine . 6031 Monceau-sur-Sambre . 071 53 28 30


Site réalisé avec Spip par Cassiopea asbl Suivre la vie du site RSS 2.0